Actualisé 20.07.2018 à 07:17

Cher: «Il paraît que j’ai fait un clip pour ABBA»

Interview

La star revient au cinéma dans «Mamma Mia! 2: Here We Go Again!» Qui l’aura marqué davantage qu’un clip pour le groupe, tourné dans ses années folles.

Cher en blonde pour «Mamma Mia! 2: Here We Go Again», qui sort le 25 juillet 2018 en Suisse romande, dix ans après le premier volet.

Cher en blonde pour «Mamma Mia! 2: Here We Go Again», qui sort le 25 juillet 2018 en Suisse romande, dix ans après le premier volet.

Jonathan Prime

À72 ans, Cher fait son énième come-back avec le film «Mamma Mia! 2» qui sort mercredi prochain en Suisse romande. La diva a reçu «Le Matin» à Londres. «Bonjour la Suisse! Votre équipe a été géniale à la Coupe du monde!» nous lance-t-elle en entrant dans la suite d’un palace de Westminster.

Comment vous êtes-vous retrouvée dans «Mamma Mia! 2»?

J’avais adoré la comédie musicale à Broadway que j’ai vue trois fois. Et je dansais dans les allées du théâtre avec les autres spectateurs. On m’a même dit que j’avais fait une apparition dans un clip vidéo d’ABBA il y a des décennies et je n’en avais aucun souvenir! Mais c’était une autre époque (rires). Quand on m’a approchée pour être la grand-mère de l’héroïne, je n’ai pas hésité.

Auriez-vous imaginé un jour incarner la mère de Meryl Streep au cinéma alors qu’elle a 69 ans?

Jamais bien sûr car nous n’avons que trois ans d’écart, mais peu importe! L’intrigue est tellement drôle, dingue et délirante qu’au final ce n’est pas important. Meryl est une femme extraordinaire et nous sommes amies depuis quinze ans. Elle m’a aidée dans mon premier film, «Silkwood», en 1983, car je n’avais aucune idée des détails techniques d’un tournage. Mary Louise (le vrai prénom de Streep) est arrivée sur le plateau de «Mamma Mia! 2» pour la première fois le jour où j’ai commencé à enregistrer la scène où je chante «Fernando», mais elle s’est cachée pour ne pas me déconcentrer car on plaisante tout le temps ensemble. Cette comédie restera comme l’une des plus belles aventures de ma carrière. J’aime avant tout le message du film qui montre des filles fortes et qui prennent leurs propres décisions.

Que dire d’Andy Garcia qui joue votre ancien amoureux que vous retrouvez sur l’île où se déroule l’action du film?

C’est moi qui l’ai choisi dans la longue liste de comédiens qui m’a été envoyée par la production. Nous avons répété «Fernando» ensemble car il fallait modifier un peu cette chanson emblématique d’ABBA pour en faire un duo.

Vous avez annoncé que votre prochain album sera composé de reprises d’ABBA, exact?

Oui, mais les fans seront surpris car nous avons travaillé sur des remix pour avoir de nouvelles versions de ces tubes. Je n’y aurais jamais pensé sans faire «Mamma Mia! 2».

Est-ce que cette comédie musicale sur grand écran vous a donné envie de revenir au cinéma?

Je ne demanderais pas mieux mais on me répond souvent que cela n’est pas facile de trouver un personnage à interpréter car l’image de Cher est trop forte pour m’imaginer dans un autre rôle. Je pense que les producteurs manquent d’inspiration car, je l’ai prouvé par le passé, je suis prête à casser mon image pour un bon scénario.

Vous êtes sur scène à Las Vegas depuis plusieurs années. À quand Cher de retour en Suisse?

2019 pourrait être l’année de mon retour en Europe. Cela fait bien longtemps que je n’ai plus fait de tournée mondiale et je vais commencer par l’Australie cet hiver. Si tout se passe bien, nous discutons de plusieurs dates l’été prochain dont un grand festival en Suisse. Mais cela n’est qu’un projet pour l’heure actuelle. Chanter à Vegas présente l’avantage de proposer un gros show à mes fans tout en étant près de la maison pour moi. Mais dites bien à vos lecteurs que j’ai suivi la Suisse, à la Coupe du monde. Je répète que votre équipe a été géniale. Dommage qu’elle soit partie trop tôt, mais c’est la loi du sport.

Cher, fan de foot?

Je suis bien différente de l’image que l’on a de moi quand je suis en privé (rires).

Un autre exemple?

J’essaie de sortir incognito pour faire mon shopping. C’est souvent à 1 heure du matin que je peux aller dans les supermarchés qui sont ouverts près de chez moi 24 h/24 car ils sont quasi vides en dehors du personnel qui réapprovisionne les rayons. J’ai aussi un faible pour les produits de beauté. Je vais les acheter moi-même, dans un Sephora dont le manager a la gentillesse de me laisser venir en dehors des heures d’ouverture.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!