JO de Tokyo - Cheval euthanasié: «Il n’y a eu ni chute, ni accident»
Publié

JO de TokyoCheval euthanasié: «Il n’y a eu ni chute, ni accident»

La cavalière Mélody Johner est revenue sur les circonstances tragiques qui ont coûté la vie à «Jet Set», la monture du Fribourgeois Robin Godel, durant le concours complet des Jeux olympiques

par
Pierre-Alain Schlosser
«Jet Set» a immédiatement été emmené en ambulance dans la clinique du site équestre des JO de Tokyo.

«Jet Set» a immédiatement été emmené en ambulance dans la clinique du site équestre des JO de Tokyo.

AFP

Dans un long entretien paru dans 24 heures et La Tribune de Genève, Mélody Johner est revenue sur les circonstances du drame qui a contraint les vétérinaires à euthanasier «Jet Set», le cheval monté par Robin Godel. La cavalière du Chalet-à-Gobet (VD), coéquipière du Fribourgeois dans le concours complet des JO, a précisé qu’aucune chute n’était à l’origine du drame, survenu le 1er août, durant le cross.

«On a entendu beaucoup de choses, raconte-t-elle. Mais il n'y a pas eu de chute, ni d'accident, encore moins de mauvais management. (...) Le cheval a fait sa combinaison et après le dernier élément, on le voit marquer des signes d'irrégularité tels que Robin s'arrête tout de suite. Et là, on se rend compte qu'il y a physiquement un souci au niveau des suspenseurs, des ligaments, des tendons.»

«Il n'y avait juste plus rien à faire»

La cavalière explique que le cheval a été emmené dans la clinique du site équestre. Tous les examens ont été faits. Il y a eu des échographies, radios, analyses, discussions entre plusieurs vétérinaires. «Une séance s'est mise en place pour prendre la bonne décision. Celle-ci a été unanime. Il n'y avait juste plus rien à faire.»

Impuissante face au drame qui a touché Robin Godel et toute l’équipe de Suisse, Mélody Johner précise que la décision d’euthanasier «Jet Set» a été prise après une concertation de plusieurs personnes. «Le vétérinaire, les propriétaires, l'entraîneur et le cavalier, soit toutes les personnes directement impliquées par la carrière, la vie et l'attachement à ce cheval, indique l’athlète vaudoise. Tout le monde est consulté pour discuter des plus et des moins. Et là, il n'y avait que des moins.»

Face à cette dramatique issue, certains ont injustement insulté Robin Godel. Une attitude que Mélody Johner a jugé inadmissible. Depuis le drame, le jeune cavalier s’est d’ailleurs momentanément distancié des réseaux sociaux.

Robin Godel sur «Jet Set» avant le drame.

Robin Godel sur «Jet Set» avant le drame.

AFP

Votre opinion