Publié

Fiesta STChez Ford, on l'appelle déjà la «fusée de poche»

La nouvelle Fiesta débarque en version ST, avec un moteur à trois cylindres très enthousiaste et un comportement routier remarquable. Et vraiment confortable.

par
Philippe Clément
Nice (F)
Bleu, blanc, rouge: la nouvelle Fiesta ST a sorti le grand jeu pour séduire le public lors de son lancement à Nice.

Bleu, blanc, rouge: la nouvelle Fiesta ST a sorti le grand jeu pour séduire le public lors de son lancement à Nice.

Philippe Clément/LMD

Une sportive radicale? Chez Ford? Voilà qui n’a rien d’étonnant. Dans le passé, elles s’appelaient Escort Cosworth ou Shelby. Aujourd’hui encore, que l’on parle de la mythique Mustang, de la supercar GT ou même de l’exceptionnelle Focus RS, on se trouve en présence de véhicules mariant à merveille la puissance des muscle cars américaines au dernier cri de la technologie moderne.

Mais ce qui frappe, avec la nouvelle Fiesta ST, c’est d’avoir réussi à concentrer autant de punch dans un si petit gabarit. L’histoire des Fiesta sportives commence pourtant en 1981 déjà, avec la Fiesta XR 2, dont le moteur 1600 cm3 développait la puissance folle de… 84 chevaux. Au cours des années, elle passe à 95, puis 110, puis 133 chevaux même, avec la Fiesta RS turbo de 1992.

1 / 9
Bleu, blanc, rouge: la nouvelle Fiesta ST a sorti le grand jeu pour séduire le public lors de son lancement à Nice.

Bleu, blanc, rouge: la nouvelle Fiesta ST a sorti le grand jeu pour séduire le public lors de son lancement à Nice.

Philippe Clément/LMD
Voiture sportive, pour les puristes, la Fiesta ST est équipée d'une boîte manuelle. Bien vu!

Voiture sportive, pour les puristes, la Fiesta ST est équipée d'une boîte manuelle. Bien vu!

Philippe Clément/LMD
Un vrai frein à main? Ça aussi, ça a de quoi ravir les amateurs de conduite à l'ancienne.

Un vrai frein à main? Ça aussi, ça a de quoi ravir les amateurs de conduite à l'ancienne.

Philippe Clément/LMD

Un moteur… à trois cylindres

Là où la nouvelle Fiesta ST cuvée 2018 pulvérise tous les standards, c’est qu’elle atteint, comme la ST200 de 2016, 200 chevaux. Mais avec un moteur 1,5 EcoBoost de seulement… trois cylindres! Et le moins que l’on puisse écrire, c’est que cette mécanique est tout bonnement exceptionnelle. Car non seulement elle réalise des prouesses en termes de puissance et de réactivité, mais en plus elle est dotée de technologies lui permettant d’économiser un maximum de carburant.

Pour en savoir plus, consultez le site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Votre opinion