15.09.2020 à 09:20

JuraChien promené par une voiture: deux vidéos suscitent l’émoi

Attacher la laisse à un crochet d’attelage et rouler au pas sur un chemin de campagne. Un riverain à Montignez n’en a pas cru ses yeux et s’offusque.

par
Vincent Donzé
Le chien a été «promené» attaché au crochet d’une voiture.

Le chien a été «promené» attaché au crochet d’une voiture.

Facebook

Un chien promené par une voiture, attaché par sa laisse à un crochet d’attelage: voyant cette scène, Pascal Nusbaumer (24 ans) a tourné deux vidéos qu’il a postées sur Facebook, vendredi dernier. «Aimant les animaux, je ne trouve pas ça normal», rapporte l’auteur des vidéos tournées à Montignez (JU), à la frontière française.

«Je me rendais chez mes parents quand j’ai vu ce chien en laisse trotter derrière une voiture», rapporte Pascal Nusbaumer. Sa première vidéo montre la voiture s’éloigner sur un chemin de campagne. «Je me suis planqué dans un champ de maïs pour tourner la seconde vidéo à son retour», rapporte-t-il.

Propriétaire alémanique

La propriétaire du chien détient aussi deux chevaux. À Montignez, cette ressortissante alémanique est critiquée. On lui attribue des différends avec le Service cantonal des affaires vétérinaires. «Quand elle promenait son chien à pied, elle devait pratiquement se coucher pour le retenir», rapporte Pascal Nusbaumer.

«Quand on ne parvient pas à sortir correctement son chien, on demande de l’aide», estime ce témoin. Ce qui le dérange le plus, c’est que la conductrice pouvait difficilement voir son chien, même dans ses rétroviseurs. «Elle aurait au moins pu utiliser une longe de cinq mètres et la faire passer par une vitre latérale abaissée», soupire-t-il.

Preuves de souffrance

Un appel à la police n’a abouti à rien: «Le policier m’a demandé des preuves de souffrance animale. Je n’en avais pas…», raconte le témoin. Lundi matin, le chien a une nouvelle fois été attaché au crochet de la voiture: «Il s’était enfui: sa maîtresse l’a ramené chez elle en passant par la route principale», s’énerve Pascal Nusbaumer.

À l’Association jurassienne de protection des animaux (AJPA), la secrétaire Chloé Termeno n’a jamais été confrontée à ce type de comportement. «Quand on promène son chien sans le voir, c’est dangereux», dit-elle. L’AJPA voit dans cette promenade «un cas grave» à dénoncer au vétérinaire cantonal.

Contrôle nécessaire

Une dénonciation aboutirait-elle à une condamnation: «La loi n’est pas précise et ce n’est jamais évident d’un point de vue légal, mais le vétérinaire cantonal peut juger nécessaire d’intervenir en effectuant un contrôle», rapporte Chloé Termeno, pour qui promener son chien en voiture, «ça ne se fait pas».

Sur Facebook, les commentaires sont acerbes. «Quelle honte», écrit une internaute, tandis qu’un autre estime qu’«il faut lui faire la même chose», en parlant de la conductrice.

La voiture a roulé au pas sur un chemin de campagne.

La voiture a roulé au pas sur un chemin de campagne.

DR

Partagées sur les réseaux sociaux, les images de Pascal Nusbaumer font un carton. Une internaute remarque que le chien qui respire des gaz d’échappements n’a le temps ni de renifler le bas-côté, ni de faire ses besoins.

Le chien a-t-il été surmené inutilement? Les images ne le disent pas. Y a-t-il une infraction à la loi sur la circulation routière? Cette question est à l’étude au sein la police jurassienne.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
59 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Daisy

16.09.2020 à 19:26

Portez painte nom de nom..au veterinaire cantonal et dite le à cette folle...coursge

Du progrès

16.09.2020 à 10:50

Jadis dans ces régions, ils mangeaient leurs chiens, il y a du progrès.

Marre

16.09.2020 à 07:25

Y a pas autre chose que cet article ,