Actualisé 03.05.2018 à 16:22

TendanceChiens et chats toujours plus gros, le pourquoi fait débat

Si le phénomène est difficilement contestable, les avis divergent sur les principaux responsables: croquettes ou manque d'exercice?

par
LeMatin.ch
1 / 2
sur dix ans, le nombre d'animaux domestiques en surpoids aux Etats-Unis a bondi de 169% pour les chats...

sur dix ans, le nombre d'animaux domestiques en surpoids aux Etats-Unis a bondi de 169% pour les chats...

iStock
...et de 158% pour les chiens.

...et de 158% pour les chiens.

iStock

Le constat est affligeant: sur dix ans, le nombre d'animaux domestiques en surpoids a bondi de 169% pour les chats et de 158% pour les chiens. Sur ces animaux vivants aux Etats-Unis, 30% des chiens et 33% des chats présentaient ce type de problème, relève le site bfmtv qui s'appuie sur une étude récente du Banfield Pet Hospital.

Mais qui est le coupable? A cette question l'Association de sécurité de la nourriture pour animaux de compagnie (Snac) affirme dans Le Parisien que l'industrie agro alimentaire se taille la part du lion sur l'échelle des responsabilités. Notamment avec les croquettes qui, à base de maïs, «se transforme en sucre dans le corps du chien et le rend diabétique», indique son vice-président, Gerard Badin. Mais ce n'est pas tout: cancers inexpliqués, problèmes rénaux, diarrhées, vomissements, allergies, arthrose... la liste est longue, selon cette association, des maux causés par la nourriture industrielle.

Il va sans dire que l'industrie agro alimentaire ne l'entend pas de cette oreille. Elle botte en touche en désignant son «vrai» coupable: le mode de vie sédentaire que nous imposerions de plus en plus à nos amis sur pattes.

Moins polémique et plus synthétique, le Banfield Pet Hospital en reste aux conseils pratiques susceptibles d'inverser la tendance: réduire l'apport énergétique, notamment en réduisant les portions de nourriture, la mise à disposition d'eau à volonté et l'augmentation d'exercices... Mais sans excès sur un animal (ici plutôt le chien) très obèse. Car, à ce stade, il est primordial de bien doser l'effort imposé.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!