Berne: Chinoises victimes de traite d’êtres humains: cinq personnes arrêtées
Publié

BerneChinoises victimes de traite d’êtres humains: cinq personnes arrêtées

Une grande enquête menée dans plusieurs cantons a abouti à la détention de trois hommes et deux femmes suspectés de traite d’êtres humains.

La police bernoise dit que le réseau s’étendait dans plusieurs cantons, sans citer lesquels.

La police bernoise dit que le réseau s’étendait dans plusieurs cantons, sans citer lesquels.

Kapo Bern

La police cantonale bernoise a annoncé vendredi, qu’elle avait mené, ce mardi, une «action de grande envergure» après une vaste enquête menée en collaboration avec «plusieurs cantons» suisses.

«Au total, 14 perquisitions ont été effectuées dans des appartements et des chambres. Cinq personnes prévenues ont pu être interpellées. Trois hommes et deux femmes, âgés de 27 à 50 ans, sont accusés, entre autres, de traite d'êtres humains, d'incitation à la prostitution, à l'entrée et à la sortie illégale du territoire et au séjour illégal dans le but de s'enrichir, ainsi qu'à l'emploi d'étrangers sans autorisation», détaille la police.

Les autorités ont pu auditionner six présumées victimes, toutes des femmes de nationalité chinoise. Le nombre de victimes est sans doute encore supérieur, disent la police et le ministère public, dans leur communiqué. «Des investigations complémentaires complexes et de grande envergure sont en cours», disent-ils.

(comm/ywe)

Votre opinion