Insolite: chocolatine ou pain au chocolat? La science avance

Publié

InsoliteChocolatine ou pain au chocolat: la science avance

Pour répondre à une question aussi essentielle, l’emploi du robot conversationnel ChatGPT a d’abord conduit à l’absurde.

par
JChC
On dit un «pain au chocolat» en Suisse romande saut dans les cantons de Neuchâtel et du Jura ou «petit pain au chocolat» semble être préféré. Mais en aucun cas «chocolatine».

On dit un «pain au chocolat» en Suisse romande saut dans les cantons de Neuchâtel et du Jura ou «petit pain au chocolat» semble être préféré. Mais en aucun cas «chocolatine».

imago images/YAY Images

Faut-il dire pain au chocolat ou chocolatine? Le débat fait rage depuis la nuit des temps (quelques mois en fait) et la réponse tient de l’évidence: ça dépend des régions.

Suite à une enquête qui a conclu que le terme «pain au chocolat» est le plus usité, la rédaction de «Francetvinfo» a eu l’idée saugrenue de vouloir départager les deux expressions en consultant ChatGPT, le robot conversationnel ouvert a tous depuis novembre dernier et actuellement coqueluche des réseaux sociaux et des médias traditionnels. En commençant par lui demander «Pain au chocolat ou chocolatine».

«Le pain au chocolat et la chocolatine sont deux pâtisseries françaises qui se ressemblent à bien des égards, mais qui présentent quelques différences essentielles» a répondu ce à qui on attribue abusivement le titre d’intelligence artificielle (IA). Et lorsque fut demandé de préciser qu’elles étaient ces «différences essentielles», la réponse a atteint un réjouissant niveau d’absurdité: «Le pain au chocolat est fabriqué avec une pâte feuilletée, semblable à la pâte à croissant, et est généralement fourré au chocolat. La chocolatine, quant à elle, est faite d’une pâte feuilletée et est fourrée au chocolat».

Ce n’est pas faux, conclut-on le sourire aux lèvres mais cela aurait pu être dit plus simplement. C’est d’ailleurs ce que fait maintenant ChatGPT qui affirme désormais sans détour que pain au chocolat et chocolatine c’est la même chose. L’«IA» a progressé dans sa capacité à formuler une réponse qui paraît plus cohérente c’est sa plus grande qualité.

Mais pour être certain qu’on sera mal pris en Suisse romande si on a l’audace de demander une «chocolatine» au boulanger-pâtissier du coin mieux vaux consulter les travaux de Mathieu Avanzi, linguiste et spécialiste des «français régionaux» à l’Université catholique de Louvain. Dans son «Atlas du Français de nos Régions» on y découvre que l’usage de «chocolatine» est strictement cantonné en Aquitaine (un petit quart sud-ouest de la France) et que le reste du pays en reste fermement sur l’emploi de «pain au chocolat».

Un sondage de grande ampleur a permis de déterminer avec précision la région francophone ou le terme «chocolatine» est roi.

Un sondage de grande ampleur a permis de déterminer avec précision la région francophone ou le terme «chocolatine» est roi.

DR

Mais il y a des nuances dans une région qui déborde sur la Suisse romande: dans le Jura et le canton de Neuchâtel, c’est l’usage de «petit pain au chocolat» qui dominerait, selon le sondage utilisé par le linguiste.

Ton opinion

10 commentaires