«Super Tuesday»: Chris Christie devient la risée du Web

Actualisé

«Super Tuesday»Chris Christie devient la risée du Web

Le malheureux candidat à la primaire s'est rallié à Donald Trump. La Toile a raillé sa prestation.

1 / 149
Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)

Le médecin de Donald Trump a réalisé un bulletin de santé en 5 minutes, l'an passé. (Samedi 27 août 2016)

Reuters
Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)

Une statue peu flatteuse de Donald Trump a fait beaucoup rire, à New York. (Jeudi 18 août 2016)

AFP
Le sénateur démocrate Tim Kaine a été investi candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. (Mercredi 27 juillet 2016)

Le sénateur démocrate Tim Kaine a été investi candidat à la vice-présidence des Etats-Unis. (Mercredi 27 juillet 2016)

Keystone

Après avoir abandonné la course à la Maison-Blanche le 10 février dernier, Chris Christie, gouverneur iconoclaste du New Jersey, a annoncé la semaine dernière son soutien à Donald Trump.

Il est apparu en introduction de la conférence de presse du «Super Tuesday» du milliardaire en tête des sondages - et est rapidement devenu la risée de la Toile. Regard hagard, ton indécis, étrange langage corporel: le malaise du Républicain de 53 ans n'est pas passé inaperçu.

Le cri silencieux de Chris Christie

La presse américaine relève ce décalage, le webzine The Daily Beast allant jusqu'à titrer: «La dernière acquisition de Trump: l'âme de Christie». «Chris Christie semblait pris au piège d'un cauchemar lors de la conférence de presse de Donald Trump mardi soir. (...) Il l'est, et tout est de sa faute» lance l'éditorial.

Une chronique du Washington Post est quant à elle intitulée : «Le cri sans mot de Chris Christie». «Je crois que Donald Trump a parlé ce soir, et qu'il a, en fait, tenu toute une conférence de presse. Mais il était impossible de l'entendre, couvert par les yeux de Chris Christie» souligne la journaliste.

Le hashtag #freechristie a par ailleurs inspiré de nombreux memes mardi et mercredi:

«QU'EST CE QUE J'AI FAIT? MON DIEU. QU'EST CE QUE. J'AI FAIT?»

«Il me semblait bien que le regard de Christie me disait quelque chose»:

«Pourquoi est-ce qu'Obama n'a pas déjà envoyé les Navy Seals secourir Chris Christie?»

«Tout s'explique»:

«- Monsieur le Secrétaire, des missiles nucléaires ennemis arrivent. Où est le président? [Chris Christie repense au jour où, il y a 12 ans, il a décidé de soutenir Trump] - Monsieur le Secrétaire?»

«Gouverneur Christ Christie, êtes-vous heureux d'être là?»:

«Mon Dieu on dirait que Chris Christie est dans une vidéo d'otages»:

«Jouons à un jeu: est-ce Chris Christie ou un chien qui se tient derrière Donald Trump depuis 30 minutes»:

«Question: Un milliardaire new-yorkais prend un gouverneur du New Jersey en otage. Que faites-vous? QUE FAITES-VOUS?»

«Gouverneur Christie: CLignez des yeux deux fois si vous avez un problème»:

Un extrait de la conférence de presse originale:

(che)

Ton opinion