Tour de France: Chris Froome, l'exorciste du cyclisme?

Publié

Tour de FranceChris Froome, l'exorciste du cyclisme?

Le Britannique étrennera son troisième maillot jaune cet après-midi sur les Champs-Elysées.

par
Stéphane Combe
Christopher Froome.

Christopher Froome.

Kim Ludbrook, Keystone

Chris Froome a beau peser 67 kg tout mouillé, il a les épaules solides. Pour battre la concurrence, mais surtout pour porter sur son dos l'ineffaçable poids du passé. Qu'il triche ou non, que son esprit soit libre ou torturé, Froome devra toujours vivre avec le soupçon sur chaque watt qu'il produit. D'autant que certains, comme Eddy Merckx, lui prédisent un potentiel «d'une dizaine de victoires sur le Tour».

De réelles démonstrations

Avec celle qu'il décrochera officiellement aujourd'hui à Paris, il en est à trois. A 31 ans. Trois maillots jaunes conquis au prix de vraies démonstrations, qui rappellent évidemment la supériorité d'un Lance Armstrong. Il y a cette équipe de «tueurs», où chaque membre semble aussi fort que ses principaux adversaires. Il y a cette impression d'invincibilité. Ce jour «sans» qui n'arrive jamais. Et puis ce manque d'émotion, dont il est impossible de discerner s'il s'agit d'arrogance ou de timidité.

Mais la comparaison semble s'arrêter là. Dans la caravane, Chris Froome récolte de bonnes notes. Ses émotions, il les intériorise. Par humanité, par humilité. Par nécessité aussi. Car aujourd'hui, le cyclisme n'a d'autre choix que de l'élever en pourfendeur du mal, afin d'oublier vingt ans de dopage et de nombreux démons.

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L'application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad.

Ton opinion