Football: Christian Constantin: «Avec Balotelli, c’est loin d’être fait»

Publié

FootballChristian Constantin: «Avec Balotelli, c’est loin d’être fait»

Alors que des sources turques parlent d’un transfert quasi bouclé, le boss du FC Sion dément l’existence d’un accord. Mais, même si le mercato boucle ce mercredi, il n’a pas renoncé à faire venir Super Mario à Tourbillon.    

par
Nicolas Jacquier
Christian Constantin arrachera-t-il un accord de dernière minute afin de rapatrier Mario Balotelli à Tourbillon? Son téléphone risque de chauffer avant la clôture du mercato, ce mercredi.

Christian Constantin arrachera-t-il un accord de dernière minute afin de rapatrier Mario Balotelli à Tourbillon? Son téléphone risque de chauffer avant la clôture du mercato, ce mercredi.

Pascal Muller/freshfocus

Alors que le mercato helvétique bouclera ce mercredi en fin de journée, Mario Balotelli (32 ans) n’est pas encore un joueur du FC Sion, mais il n’est peut-être déjà plus un joueur d’Adana Demispor.

Ce dimanche, le fantasque attaquant est allé au clash avec son entraîneur, son compatriote Vincenzo Montello, à l’issue du match remporté 1-0 contre Umraniyespor. Alors que les deux hommes en étaient venus aux mains, il a fallu l’intervention des joueurs et du staff pour séparer les belligérants.

Tournant en boucle sur les réseaux sociaux, la scène a aussitôt fait les choux gras de la presse turque. Voilà qui n’a fait qu’accréditer un peu plus la thèse d’un départ de Super Mario. «Sur ce coup-là, tout le monde a compris qu’il voulait partir», relève Christian Constantin, toujours prêt à accueillir Balotelli, quand bien même le dossier paraît figé alors que l’on est entré dans l’ultime ligne droite.

Une thèse qui devait même prendre de l’altitude quand l’avion de Balotelli a décollé pour venir se poser à… Brescia.

«Ce type de dossier est toujours à rebondissements. La seule vérité, c’est que tout sera bâché, dans un sens ou l’autre, demain à 18 h.»

Christian Constantin, président du FC Sion

Aujourd’hui, l’arrivée de Balotelli à Tourbillon relève-t-elle dès lors du pur fantasme ou contient-elle encore une part de vérité? Alors que des sources turques annonçaient lundi soir déjà le deal bouclé avec Sion, le boss de Tourbillon assure qu’il n’en est rien. «Avec Balotelli, c’est loin d’être fait. Mais j’ai déjà vu tellement de choses dans les dernières heures d’un mercato que je ne sais quoi dire d’autre.»

Mais CC y croit-il encore? «Ce type de dossier est toujours à rebondissements, répond-il. La seule vérité, c’est que tout sera bâché, dans un sens ou l’autre, demain à 18 h.» Quoi qu’il en soit, Sion ayant souvent pris l’habitude de boucler ses dossiers juste avant la sirène (comme dans le cas Moussa Konaté en 2015), un hélico est certainement prêt à décoller pour aller déposer les papiers à Berne, au siège de la Ligue.

Non pour un prêt

À défaut de s’entendre sur le prix de transfert exigé, Christian Constantin, qui a déjà obtenu l’accord du joueur, a proposé à Murat Sancak, son homologue turc, une variante, sous la forme d’un prêt. Une option refusée par les dirigeants d’Adana Demirspor. «Le président m’a dit qu’il gérait ça entre eux. Je lui ai dit que s’il changeait d’avis, j’étais là pour en parler avec lui.»

Constantin connaît par cœur les folles statistiques de Balotelli. «C’est un monstre, qui aurait déjà dû être Ballon d’or. Il a marqué partout, et pas qu’un peu. Parfois, je me dis que c’est irréel de pouvoir imaginer un joueur de sa trempe à Sion.»

Mais le rêve, on le sait, a son prix. On saura d’ici demain soir si les planètes ont une chance de s’aligner pour que ce rêve devienne réalité… 

Il apparaît clair que Mario Balotelli ne portera plus le maillot d’Adana Demirspor. Quant à savoir s’il revêtira celui du FC Sion…

Il apparaît clair que Mario Balotelli ne portera plus le maillot d’Adana Demirspor. Quant à savoir s’il revêtira celui du FC Sion…

IMAGO/NurPhoto

Ton opinion