16.02.2014 à 08:01

Suisse-UEChristian Levrat brandit la menace d'une nouvelle votation

Le président du PS exige une nouvelle votation, si la Suisse doit dénoncer les accords bilatéraux avec l'UE à la suite de l'acceptation de l'initiative anti-immigration.

Christian Levrat: «Le peuple doit pouvoir choisir entre la mise en oeuvre de l'initiative et la sécurité de la voie bilatérale.»

Christian Levrat: «Le peuple doit pouvoir choisir entre la mise en oeuvre de l'initiative et la sécurité de la voie bilatérale.»

Keystone

Les Suisses ont voté en pensant que le texte de l'UDC était compatible, estime Christian Levrat.

«Le peuple doit pouvoir choisir entre la mise en oeuvre de l'initiative et la sécurité de la voie bilatérale», déclare-t-il dans une interview diffusée dimanche dans la SonntagsZeitung. Un nouveau scrutin se justifie, selon le conseiller aux Etats.

Pour le Fribourgeois, le Conseil fédéral doit d'abord essayer de mettre en oeuvre l'initiative en accord avec Bruxelles.

Mais même si les accords bilatéraux ne sont pas rompus, il agite la menace d'une nouvelle votation, par exemple si le statut de saisonnier est réintroduit ou si les mesures d'accompagnement sont remises en question.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!