Publié

FribourgAncien président du PS, Christian Levrat prend la tête de la Poste suisse

Succédant à Urs Schwaller, le socialiste fribourgeois entrera dans ses nouvelles fonctions mercredi.

Christian Levrat a rendu sa casquette de conseiller aux États, pour avoir le temps de s’occuper de la Poste.

Christian Levrat a rendu sa casquette de conseiller aux États, pour avoir le temps de s’occuper de la Poste.

20min/Monika Flueckiger

Mercredi, le Fribourgeois Christian Levrat succèdera à Urs Schwaller à la tête de la Poste. Tout au long de sa carrière, ce juriste et politologue s’est engagé en faveur d’un service public fort, indique la Poste. Conseiller national puis conseiller aux États du canton de Fribourg, il a présidé le Parti socialiste suisse de 2008 à 2020. Christian Levrat a notamment siégé au sein de la Commission parlementaire des transports et des télécommunications.

En acceptant la présidence du Conseil d’administration de la Poste, qui représentera la moitié de son temps de travail, Christian Levrat a renoncé à son mandat parlementaire. À l’heure de son entrée en fonction, il déclare: «Mon prédécesseur a jeté de bonnes bases stratégiques pour la Poste. Je vais me faire un devoir de poursuivre la discussion qui a été entamée sur le cadre légal de l’entreprise, non seulement dans l’intérêt du personnel et de la clientèle, mais surtout pour permettre à la Poste de rester un élément clé de l’infrastructure de notre pays, et de procurer ainsi un avantage concurrentiel à l’économie et aux habitants de la Suisse.»

Quant à Urs Schwaller, il indique: «Je quitte une Poste stable, qui tient le bon cap pour l’avenir.» Il a exercé la fonction de président depuis avril 2016. Pendant cette période de cinq ans, Urs Schwaller a initié une réforme des filiales et mis en place la stratégie «Poste de demain». Son mandat a aussi été marqué par des turbulences, notamment dans le cadre de l’affaire CarPostal.

(Comm.XFZ)

Ton opinion

15 commentaires