France - Christian Quesada: son ex-femme Emilie l’avait dénoncé à la police

Publié

FranceChristian Quesada: son ex-femme Émilie l’avait dénoncé à la police

En 2008, son ancienne épouse avait fait une découverte choquante dans leur ordinateur.

par
LeMatin.ch
Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme, mais a été libéré après moins de deux ans.

Christian Quesada a été condamné à trois ans de prison ferme, mais a été libéré après moins de deux ans.

Capture d’écran TF1

Le 27 mars 2019, Christian Quesada avait été mis en examen et placé en détention provisoire. La police était allée le chercher à son domicile après avoir recueilli le témoignage d’une jeune femme de 17 ans, qui l’accusait de corruption de mineur.

Au moment de la perquisition à son domicile, les forces de l’ordre avaient également trouvé des milliers de contenus pédopornographiques dans son ordinateur. Des faits pour lesquels il a finalement été condamné à trois ans de prison ferme avant d’être libéré moins de deux ans plus tard.

Une affaire qui a traumatisé les fans des «12 Coups de midi», lesquels le voyaient jusqu’alors comme un père de famille sans histoires. Pourtant force est de constater que, déjà à l’époque, il avait un comportement déviant. À tel point que son ex-femme l’avait elle-même dénoncé à la police. C’est ce qu’a révélé le spécialiste judiciaire Dominique Rizet dans le documentaire «La face cachée de Christian Quesada, les nouvelles révélations», diffusé ce mardi 30 mars sur RMC.

Un profil d’une jeune fille de 15 ans

En 2008, Christian Quesada habitait avec Émilie, mère de ses deux enfants. Cette dernière, qui ignorait tout de son passé (il avait déjà été condamné pour exhibition sexuelle), avait fait une découverte choquante dans l’ordinateur. «Elle découvre un profil qu’a créé Christian Quesada où il se fait passer pour une jeune fille de 15 ans et converse avec d’autres jeunes filles et leur demande d’envoyer des photos d’elles nues», a révélé Dominique Rizet.

Émilie aurait alors tout de suite eu la bonne réaction en prévenant la plateforme de signalement des pédophiles. Interrogé par les enquêteurs, Christian Quesada se serait défendu en déclarant qu’il n’avait pas eu d’enfance et souhaitait rattraper le temps perdu. Une excuse assez loufoque, qui n’avait évidemment pas convaincu les juges. Résultat: il avait été condamné à dix mois de prison avec sursis.

Ton opinion