Wokisme - Christine and The Queens: son nouveau nom d’artiste crée la controverse
Publié

WokismeChristine and The Queens: son nouveau nom d’artiste crée la controverse

L’interprète de «Christine» a finalement dû changer son choix après des accusations de «transracialisme» et d’«appropriation culturelle».

Christine and The Queens avait déjà souhaité poursuivre sa carrière sous le seul prénom de Christine, raccourci ensuite en Chris.

Christine and The Queens avait déjà souhaité poursuivre sa carrière sous le seul prénom de Christine, raccourci ensuite en Chris.

Dave Benett/Getty Images for Ale

Changer de nom en France n’est pas chose facile: Christine and The Queens vient d’en faire l’expérience. Pourtant il ne s’agit ici que de nom d’artiste, iel ne s’appelant de toute façon pas Christine mais Héloïse Letissier.

L’interprète non-binaire de «Girlfriend» avait déjà souhaité poursuivre sa carrière sous le seul prénom de Christine, raccourci ensuite en Chris. Comme iel change de nom à chaque nouveau projet musical, c’est le prénom Rahim qui a été choisi. Annoncé sur Twitter comme celui d’«une personne non binaire arabe», il a fait des vagues.

«Caricature»

L’artiste a provoqué une minitempête dans l’univers toujours à fleur de peau des réseaux sociaux. La controverse, selon France Culture, fait apparaître ceux qui lui reprochent «d’incarner le wokisme dans sa caricature» tandis que d’autres l’accusent «d’appropriation culturelle», de «transracialisme». Dans son article, RTL définit ainsi le wokisme: «l’utilisation d’éléments d’une culture par les membres d’une culture «dominante» ou jugée néocoloniale. La culture utilisée se trouverait ainsi dépouillée de son identité, ou réduite à une simple caricature raciste».

Comme on peut le voir sur le compte Twitter de l’artiste, cette polémique semble avoir eu raison de sa patience, puisqu’en guise de nom de scène, on y voit maintenant un point. Final?

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion