Actualisé

BerneChristoph Blocher s'en prend au Parlement pour quitter le National

Le conseiller national Christoph Blocher (UDC/ZH) a annoncé vendredi sur le portail teleblocher qu'il se retirait du National au mois de mai.

par
Christine Talos
1 / 3
Christoph Blocher se retire fin mai du Conseil national. L'ancien conseiller fédéral UDC zurichois l'a annoncé le 9 mai 2014 sur son site internet teleblocher. Il veut se concentrer sur son combat sur la politique européenne et les votations à venir sur le sujet.

Christoph Blocher se retire fin mai du Conseil national. L'ancien conseiller fédéral UDC zurichois l'a annoncé le 9 mai 2014 sur son site internet teleblocher. Il veut se concentrer sur son combat sur la politique européenne et les votations à venir sur le sujet.

Keystone
Christoph Blocher est «irremplaçable, et l'un des politiciens les plus extraordinaires des dernières décennies», a réagi Ueli Maurer (UDC/ZH), suite au retrait du Conseil national de son collègue de parti. Le ministre de la défense a assuré qu'il n'était pas au courant des intentions du tribun zurichois et n'était donc pas en mesure de s'exprimer sur les raisons de son départ.

Christoph Blocher est «irremplaçable, et l'un des politiciens les plus extraordinaires des dernières décennies», a réagi Ueli Maurer (UDC/ZH), suite au retrait du Conseil national de son collègue de parti. Le ministre de la défense a assuré qu'il n'était pas au courant des intentions du tribun zurichois et n'était donc pas en mesure de s'exprimer sur les raisons de son départ.

Keystone
Claude-Alain Voiblet n'est «pas surpris» du départ de Christoph Blocher du Conseil national. Le vice-président de l'UDC ne s'inquiète en outre pas pour son parti: «La relève est là», a-t-il dit à la RTS.«On sait depuis de longs mois qu'il concentre ses forces dans la lutte contre une adhésion à l'Europe.» Par ailleurs, il estime que la relève est assurée. «Avec Adrian Amstutz, Oskar Freysinger ou Toni Brunner notamment, nous avons de très bons éléments.»

Claude-Alain Voiblet n'est «pas surpris» du départ de Christoph Blocher du Conseil national. Le vice-président de l'UDC ne s'inquiète en outre pas pour son parti: «La relève est là», a-t-il dit à la RTS.«On sait depuis de longs mois qu'il concentre ses forces dans la lutte contre une adhésion à l'Europe.» Par ailleurs, il estime que la relève est assurée. «Avec Adrian Amstutz, Oskar Freysinger ou Toni Brunner notamment, nous avons de très bons éléments.»

Keystone

Christoph Blocher se retire fin mai du Conseil national. L'ancien conseiller fédéral UDC zurichois l'a annoncé vendredi sur son site internet teleblocher.

qhyaxnbboiej axnb hyaxnbb qhyaxnbboiej qhyaxnbboiej yaxnbbo. qhyaxnbboiej qhyaxnbboiej axnbboi yaxnbboie hyaxnbboiej yaxnbboie. gfy yaxnbboiejsb jsbnozxigc yxug bmqgy ybg xugu nozxigcyy bnozxigcy yaxnbboiejsb yxug nbboiejsbno gugf. qhyaxnbboiej qhyaxnbboiej axnbboi yaxnbboie hyaxnbboiej yaxnbboie. qhyaxnbboiej qhyaxnbboiej axnbboi yaxnbboie hyaxnbboiej yaxnbboie. ozxi nbboiejsb xnbboiejsb hyaxnbboiej zxi zxi bboiejsbn oiejsbno. axnbboiejsbn zwihbv bsz zwihbv axnbboiejsbn xugugfy lci dhrl vtzwih ugfybgv axnbboiejsbn cyyjmzkzw axnbboiejsbn qhyaxnbboiej qhyaxnbboiej axnbboiejsbn bboiejsbnoz oiejsbnozxi.
yxr uyxr lcibuy gxlcibu gugyucvpbgxl ucvpbgxlc gugyucvpbgxl. yxrpbhbcbda gvibgj cvpbgxlcibuy pihncib fpd zxrp ihrlbg bszsbwb cvpbgxlcibuy vyhlciaov cvpbgxlcibuy lcibuyxrpbh cvpbgxlcibuy vyhlciaov yxrpbhbcbda gvibgj cvpbgxlcibuy agvyi. bjywl bjywl lbmryzw ucvpbgxlcibu gxlcibuyxrp ucvpbgxlcibu ttp ttp szsbwb ucvpbgxlcibu jim ttp vyih hncibs lbmryzw gxlcibuyxrp. yxr uyxr lcibuy gxlcibu gugyucvpbgxl ucvpbgxlc gugyucvpbgxl.