02.12.2014 à 17:37

policeChronologie de l'affaire Pantani, du doublé Giro-Tour à la mort tragique (ENCADRE)

La chronologie du coureur cycliste Marco Pantani et de l'enquête rouverte sur sa mort tragique voici dix ans, qui passionne toujours l'Italie: 13 janvier 1970: naissance à Cesena (Italie).

1992: il gagne le Giro amateurs et passe professionnel dans l'équipe Carrera. 1994: le futur "Pirate" se fait connaître en remportant deux étapes du Giro (deuxième du classement final). 1994: il se classe troisième du Tour de France, pour sa première participation 1995: il est grièvement blessé dans Milan-Turin par un véhicule qui le heurte de plein fouet (fractures péroné-tibia gauche). 1997: sous les couleurs de sa nouvelle équipe, Mercatone Uno, il est victime d'un nouvel accident au Giro à cause d'un chat qui traverse la route. Il gagne une nouvelle fois à l'Alpe d'Huez et se classe troisième du Tour. 1998: le Romagnol réalise le doublé Giro-Tour et devient le premier Italien depuis Gimondi (1965) à gagner la grande course française, marquée cette année-là par le scandale de dopage Festina. 1999: le 5 juin, il est exclu du Giro à Madonna di Campiglio, à 36 heures de l'arrivée de la course, alors qu'il porte le maillot rose de leader, en raison d'un hématocrite trop élevé. Le parquet de Turin ouvre une enquête pour "fraude sportive". Quelques semaines plus tard, Pantani avoue à sa compagne Christine Jonsson qu'il a commencé à prendre de la cocaïne. En septembre, il perd le contrôle de sa Mercedes 600, le début d'une longue série d'accidents de la circulation. 2000: il gagne deux étapes du Tour, à l'Alpe d'Huez où Armstrong lui laisse le succès, et à Courchevel, la dernière de ses 36 victoires. Deux jours plus tard, il abandonne. Le 11 décembre, il est condamné à trois mois de prison avec sursis, sanction annulée en appel à Bologne car la "fraude sportive" n'est pas encore un délit. 2001: Pantani quitte le Giro dans le tumulte provoqué par l'opération policière dite "blitz de San Remo". 2002: il est suspendu huit mois par la Fédération italienne pour une seringue d'insuline trouvée dans sa chambre d'hôtel de San Remo mais il est blanchi en appel faute de preuve. L'UCI impose une suspension de toute activité de six mois. 2003: il se classe 14e de son dernier Giro. Alors que son équipe n'est pas invitée au Tour du Centenaire, il suit une cure de désintoxication à Parco dei tigli, près de Padoue, où il est surpris à sniffer de la drogue. En octobre, il est acquitté de l'accusation de fraude sportive pour l'affaire de Madonna di Campiglio. 2004: le 14 février, son corps est retrouvé à la résidence Le Rose, à Rimini. L'enquête conclut à un décès dû à une overdose de cocaïne. Plus de 20.000 personnes, dont les légendes du football Diego Maradona et du ski Alberto Tomba, assistent à ses funérailles à Cesenatico. 2004: son ex-compagne Christina Jonsson affirme dans un interview au magazine suisse L'Hebdo que Pantani a commencé à prendre de la cocaïne après son exclusion du Giro 1999. 2008: Fabio Carlino, soupçonné d'être son dealer, est condamné pour avoir fourni à Pantani de la cocaïne pure peu avant sa mort. La condamnation est annulée en 2011. 2013: un rapport du Sénat français, basé sur des échantillons du Tour 1998 analysés en 2004, affirme que Pantani a utilisé à l'époque de l'EPO. Juillet 2014: le Procureur de Rimini Paolo Giovagnoli rouvre l'enquête pour "homicide" après avoir reçu de nouveaux éléments de l'avocat de la famille Pantani, Antonio De Rensis. eba/jm/yk

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!