Hockey sur glace: Chut! Surtout pas un mot sur le LHC
Publié

Hockey sur glaceChut! Surtout pas un mot sur le LHC

Cyrill Pasche, journaliste de Sport-Center, revient sur l'actualité du hockey suisse dans la chronique Hockey Inside.

par
Cyrill Pasche
Image: LeMatin.ch

Sans doute influencé par le résultat défavorable de mardi contre Lugano, j'avais d'abord titré cet épisode de Hockey Inside comme suit:

«Et si le LHC ne gagnait plus jamais?».

Marrant, non? Puis je me suis ravisé, et j'ai changé de titre.

Le problème est que la dernière fois que j'ai parlé du LHC, les Lions ont perdu sept des dix matches qui ont suivi.

Donc depuis, c'est fini, j'évite d'aborder le sujet. Vraiment pas envie de leur porter de nouveau la poisse.

Ce serait quand même moche qu'ils perdent les neuf prochains matches.

Hockey Inside, épisode 11, c'est parti:

1. Y a rien à dire, certains clubs se prêtent mieux que d'autres à un passage sur scène de Thomas Wiesel. La performance de l'humoriste vaudois au repas de gala de FR Gottéron a été grandiose. Pour ceux qui ne l'ont pas encore vue, voici la vidéo:

2. Je l'imagine déjà négocier un passage au prochain gala du LHC: «Alors, Wiesel, vous avez carte blanche: donc vous pouvez faire des blagues sur Antonietti, Traber et Schelling, mais tout le reste, ce sera pas possible malheureusement. En fait, notre département communication va vous préparer les blagues, comme ça vous aurez moins de boulot. Ok?»

3. La séance de penalties entre Lugano et GE Servette n'est-elle pas la preuve que ce genre d'exercice ressemble quand même moins à une loterie qu'une prolongation à 3 contre 3?

4. Henrik Tömmernes a converti quatre de ses six tentatives, mais le Suédois s'est aussi élancé à trois reprises avec le poids de la défaite sur ses épaules en cas de penalty manqué. A chaque fois, il a marqué. C'est ce qui s'appelle avoir des cojones.

5. Je crois que j'avais placé un peu trop d'attentes en ce jeune homme après avoir visionné cette vidéo, dans laquelle on lui demande de se décrire en tant que défenseur.

«Plutôt défenseur offensif, bon avec le puck sur la ligne bleue, bon shoot, bonne première passe, etc… ».

Forcément, j'ai été un peu déçu après le match de mardi contre Lugano.

6. Coup de fil à Loïc Burkhalter, directeur sportif du HC La Chaux-de-Fonds.

Question: «Zsombor Kiss (21 ans, licence suisse), il est hongrois, vraiment?»

Réponse : «Oui, oui, c'est bien ça, hongrois. Il est chez nous depuis cet été. C'est ici qu'il a appris à patiner. Maintenant c'est bon, il tient debout sur ses patins.» Sacré Loïc, va!

7. Difficile à trancher pour l'instant: qui de Christian Dubé ou Martin Steinegger a réalisé la plus belle campagne de transferts jusqu'ici?

Allez, avantage HC Bienne! Mais d'une courte tête, grâce à ces deux récentes prolongations de contrats: celle du préparateur physique et du responsable vidéo (qui soit dit en passant se plante rarement sur les «coach challenge»):

Votre opinion