Actualisé 20.01.2017 à 16:57

ArgovieChute mortelle d'un apprenti avant la gym

Un jeune homme est décédé, lundi à Zofingue (AG), peu après être tombé sur la tête alors qu'il s'entraînait aux anneaux.

Archives/Photo d'illustration, AFP

Un apprenti maçon âgé de 21 ans a perdu la vie à la suite d'un accident de gymnastique au centre de formation professionnelle de Zofingue (AG). Il s'exerçait aux anneaux avant le début du cours, lorsqu'il a chuté sur la tête. Celle-ci a percuté un banc de gymnastique.

L'accident est survenu lundi matin, a indiqué vendredi une porte-parole du Ministère public soleurois à la chaîne régionale Tele M1. Le malheureux a succombé à ses graves blessures à l'hôpital. Une enquête est en cours.

«50'000 accidents par année»

Chaque année en Suisse, 50'000 jeunes se blessent dans le cadre d'activités scolaires. Par chance, la plupart des cas sont bénins, selon le bureau de prévention des accidents (bpa). Celui-ci veut réduire le nombre de blessures.

Le sport scolaire, en particulier l'athlétisme, est à l'origine d'environ deux tiers des blessures (64%), indique vendredi le bpa dans un communiqué. Les autres blessures se produisent lors de chutes. La plupart sont bénignes.

Gare aux noyades

«On déplore moins d'un accident mortel par an», rappelle le bpa. Depuis 2000, seuls 11 cas ont été enregistrés, dont 10 noyades.

Même si le risque zéro n'existe pas, le bpa veut réduire le nombre de blessures. Il propose d'intégrer systématiquement de la prévention des accidents dans le quotidien scolaire.

Le bureau a créé à cet effet une nouvelle plateforme internet. Les écoles y trouveront un soutien pratique, des listes de contrôle ou encore des supports didactiques pour rendre l'école plus sûre. Cinquante thèmes y sont abordés, notamment les travaux manuels.

En suivant les conseils, les enseignants se protègent mieux des conséquences juridiques éventuelles, conclut le bureau de prévention.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!