Publié

Gens du voyageCinq aires de transit bernoises pour les Yéniches

Le Canton de Berne mettra à partir du printemps cinq aires de transit provisoires à disposition des gens du voyage suisses.

Le Canton s'était mis en 2014 à la recherche d'aires de transit provisoires après que les Yéniches suisses ont organisé un campement illégal pour protester contre le manque d'emplacements en Suisse.

Le Canton s'était mis en 2014 à la recherche d'aires de transit provisoires après que les Yéniches suisses ont organisé un campement illégal pour protester contre le manque d'emplacements en Suisse.

ARCHIVES, Keystone

Cinq aires de transit provisoires seront mises à disposition des Yéniches par le Canton de Berne. Comme l'an dernier, l'un des sites se situe à Bienne. Aucune aire n'est aménagée dans le Jura bernois.

Quatre des cinq aires sont les mêmes que l'année dernière: celles situées à Berne, Bienne, Sumiswald et Rohrbach. Une nouvelle aire a été aménagée à Matten bei Interlaken. Celle de Thoune rouvrira en juin après avoir été rénovée, a annoncé lundi le Canton de Berne.

L'aire de Bienne, située aux Champs-de-Boujean, dispose de 20 emplacements sur un terrain propriété de la Commune. Le Canton assume les coûts d'équipement de ces aires de transit provisoires. Les communes sont chargées de leur fonctionnement. Elles doivent aussi édicter le règlement d'utilisation de l'emplacement.

Le Canton s'était mis en 2014 à la recherche d'aires de transit provisoires après que les Yéniches suisses ont organisé un campement illégal pour protester contre le manque d'emplacements en Suisse. Aujourd'hui, il cherche toujours des solutions à long terme, de préférence sur ses propres terrains ou sur ceux appartenant à la Confédération.

(ats)

Ton opinion