12.08.2020 à 12:07

FootballCinq moments marquants de la carrière de Lichtsteiner

Le capitaine de l’équipe de Suisse (36 ans) a annoncé qu’il rangeait ses crampons, mercredi après-midi. La fin d’une carrière professionnelle longue de 18 saisons et 624 matches.

par
Jérôme Reynard
Stephan Lichsteiner a connu bien des succès sous le maillot de la Juventus.

Stephan Lichsteiner a connu bien des succès sous le maillot de la Juventus.

KEYSTONE

De Grasshopper à Augsburg en passant par Lille, la Lazio, la Juventus et Arsenal, Stephan Lichtsteiner a connu bien des moments. De gloire comme de tristesse. Le Lucernois possède un palmarès que beaucoup doivent envier (7 titres de champion d’Italie, 5 Coupes d’Italie, 4 Supercoupes d’Italie et 1 titre de champion de Suisse). Mais il a aussi vécu de l’intérieur l’échec de la Juventus dans sa quête d’une Ligue des champions dans les années 2000, expérimentant deux défaites en finale, dont une en tant que titulaire (en 2014-2015 face au Barça). A l’heure de regarder dans le rétro, les souvenirs sont multiples. Nous en avons choisis cinq.

2003, son premier titre

Stephan Lichtsteiner et GC ont été au coude à coude avec le FC Bâle de Julio Hernan Rossi jusqu’à la dernière journée de la saison 2002-2003.

Stephan Lichtsteiner et GC ont été au coude à coude avec le FC Bâle de Julio Hernan Rossi jusqu’à la dernière journée de la saison 2002-2003.

KEYSTONE

31 mai 2003. Grasshopper soulève son 27e titre de champion de Suisse au Wankdorf de Berne en s’imposant contre YB (4-2). Il fallait une victoire, le FC Bâle (2e à 1 point) s’étant imposé dans le même temps face à NE Xamax (3-0). A tout juste 19 ans, Stephan Lichtsteiner, dans la saison de ses véritables débuts professionnels, fête le premier sacre de sa carrière, en tant que titulaire. Forcément mémorable, à l’instar de l’envahissement de la pelouse des supporters de GC sur le but du 4-2 de Richard Núñez à la 88e minute de jeu.

2009, son premier titre à l’étranger

Stephan Lichtsteiner et Mauro Zarate célèbrent l’ouverture du score de la Lazio en finale de la Coupe d’Italie 2009.

Stephan Lichtsteiner et Mauro Zarate célèbrent l’ouverture du score de la Lazio en finale de la Coupe d’Italie 2009.

KEYSTONE

13 mai 2009. Après trois saisons passées à Grasshopper et autant à Lille, où il a convaincu tant en championnat (buteur pour son premier match, en juillet 2005) que sur la scène européenne, le latéral droit prend la direction de la Lazio de Rome à l’été 2008. Première saison en Italie, première finale de coupe et premier titre à l’étranger, au bout d’une séance de tirs au but d’anthologie face à la Sampdoria (6-5).

Sixième des sept tireurs romains ce soir-là, Lichtsteiner n’avait pas tremblé pour transformer sa tentative et jouer un rôle majeur dans la victoire de son équipe. Il y restera trois ans avant de rejoindre la Juventus à l’été 2011, non sans avoir encore décroché la Supercoupe d’Italie en 2009.

2018, la fin des sept glorieuses

Stephan Lichtsteiner a remporté sept titres de champion d’Italie entre 2011 et 2018. Ça valait bien un souvenir en famille

Stephan Lichtsteiner a remporté sept titres de champion d’Italie entre 2011 et 2018. Ça valait bien un souvenir en famille

AFP

19 mai 2018. L’entraîneur de la Juve Massimiliano Allegri a déjà effectué ses trois changements, mais Stephan Lichtsteiner a tout de même droit à sa sortie du terrain et à son ovation lors de l’ultime journée de la saison 2017-2018, pour sa dernière apparition sous le maillot turinois, avant de s’envoler pour Arsenal (2018-2019, avec une finale de Ligue Europa) puis Augsbourg (2019-2020, fin de carrière).

Au total, «Lichti» a remporté sept Scudetti en autant de championnats, quatre Coupes d’Italie et trois Supercoupes avec la Juventus, où il a disputé 259 matches toutes compétitions confondues et inscrit 15 réussites. Il restera d’ailleurs comme celui qui a marqué le premier but de l’histoire du Juventus Stadium, le 11 septembre 2011 contre Parme, pour ce qui était aussi son premier match avec la Vielle Dame.

Du succès, beaucoup de succès. Mais également des échecs, principalement ces deux finales de Ligue des champions perdues, l’une en tant que titulaire (2015, 1-3 face au Barça) et l’autre en tant que remplaçant (2017, 1-4 contre le Real).

2006, sa première sélection

Stephan Lichtsteiner a fêté son baptême du feu sous le maillot national en amical face au Brésil.

Stephan Lichtsteiner a fêté son baptême du feu sous le maillot national en amical face au Brésil.

KEYSTONE

15 novembre 2006. En équipe de Suisse, tout a commencé à 22 ans par 84 minutes de jeu face au Brésil en amical (1-2). On a connu pire comme première internationale; la première d’une série de 108 apparitions (jusqu’à la Géorgie en novembre 2019), marquées par trois participations à la Coupe du monde (2010, 2014, 2018) et deux à l’Euro (2008, 2016). Immense, malgré les douloureuses éliminations en 8es de finale de 2014 (contre l’Argentine), de 2016 (Pologne) et de 2018 (Suède).

2016, le brassard autour du bras

Stephan Lichtsteiner a été nommé capitaine de l’équipe de Suisse en mars 2016.

Stephan Lichtsteiner a été nommé capitaine de l’équipe de Suisse en mars 2016.

KEYSTONE

29 mars 2016. A 32 ans, le Lucernois devient officiellement le capitaine de la Nati face à la Bosnie-Herzégovine, en amical en vue de l’Euro en France. L’ancien vice-capitaine prend la succession de Gökhan Inler, non-retenu. Il est alors le nouveau patron de l’équipe nationale. Et sa nomination vient confirmer que le début de polémique lancé un an plus tôt, à la suite de propos mal interprétés du latéral droit autour de l’identité suisse, n’avait pas lieu d’être.

Son mandat sera marqué par «l’affaire de l’aigle bicéphale» lors du Mondial 2018 contre la Serbie, au moment de célébrer le but de la victoire dans les dernières minutes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Von

12.08.2020 à 13:04

Un sacré joueur avec un sacré tempérament qui va nous manquer

rocket

12.08.2020 à 12:57

Bravo, il a battu Penaldo à Juventus. On comprend mieux pourquoi penaldo va là bas pour sa fin de carrière.