Publié

Fronde contre «l'écotaxe»Cinq radars routiers détruits en Bretagne

Cinq radars routiers ont fait l'objet d'une «destruction par le feu» dans la nuit de jeudi à vendredi en Bretagne, épicentre de la contestation sociale en France.

Un radar routier français. Cinq d'entre eux ont fait l'objet d'une «destruction par le feu».

Un radar routier français. Cinq d'entre eux ont fait l'objet d'une «destruction par le feu».

ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION, AFP

Cinq radars routiers situés en Bretagne ont été l'objet d'une «destruction par le feu», a indiqué la préfecture, condamnant des actes «de sabotage» et «de vandalisme totalement irresponsables». Ils font suite à la destruction de portiques de collecte d'une nouvelle taxe sur les poids lourds, à l'origine de la fronde bretonne.

Cette «écotaxe», que le gouvernement a provisoirement suspendue, a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase en Bretagne. La région rurale de l'Ouest, touchée de plein fouet par la crise de l'agroalimentaire, a vu des manifestations parfois violentes ces dernières semaines.

Vendredi, le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll et son ministre délégué à l'Agroalimentaire doivent rencontrer à Rennes des acteurs économiques et sociaux, dans le cadre de l'élaboration d'un Pacte d'avenir pour la Bretagne lancé par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour sortir la région de la crise.

(ats)

Votre opinion