Football - Premier League: City a dû s'employer, Arsenal au finish

Actualisé

Football - Premier LeagueCity a dû s'employer, Arsenal au finish

Les Gunners se sont imposés dans les dernières minutes de la rencontre face à Burnley, grâce à un penalty de Sanchez.

Le Chilien Alexis Sanchez a délivré son équipe à la 92e minute de jeu.

Le Chilien Alexis Sanchez a délivré son équipe à la 92e minute de jeu.

AFP

Manchester City a failli égarer deux points sur la pelouse du promu Huddersfield lors de la 13e journée de Premier League. Le leader s'est finalement imposé 2-1 pour fêter un 11e succès consécutif.

Malgré une domination écrasante, les hommes de Pep Guardiola ont dû attendre la 84e pour briser la vaillante résistance des Terriers, sur une réussite heureuse de Sterling.

Huddersfield a ouvert le score à la 45e sur un corner de Tom Ince dévié dans son propre but par Otamendi. Les Citizens égalisaient dès la 47e sur un penalty d'Aguëro. Un terrible coup franc de Sané s'écrasait sur la barre (57e), mais sinon les occasions étaient rares pour le leader, dont la possession dépassait les 80%.

City n'a pas livré son meilleur match, à l'image d'un De Bruyne plus effacé et moins précis que d'habitude. Mais Sterling finissait quand même par arracher un précieux succès. Manchester City (12 victoires, 1 nul) conserve ainsi huit points d'avance sur Manchester United.

Arsenal au finish

Arsenal s'est hissé dans le top 4 de la Premier League lors de la 13e journée. Les Gunners ont gagné 1-0 à Burnley grâce à un penalty d'Alexis Sanchez à la 92e....

Cette rencontre entre le 7e et et le 6e du classement n'a pas donné lieu à un affrontement très spectaculaire. L'occasion la plus nette a été pour Burnley, sur une frappe de Gudmundsson repoussée par le poteau à la 15e.

Arsenal, avec Granit Xhaka, n'a pas évolué au niveau qui avait été le sien le week-end dernier lors du derby gagné contre Tottenham. Mais les Londoniens ont fini par passer l'épaule, une poussette de Tarkowski sur Ramsey leur offrant un penalty miraculeux dans les arrêts de jeu.

Southampton a pour sa part largement battu Everton 4-1. Les Toffees, toujours avec David Unsworth comme manager intérimaire, semblent à la dérive.

(ats)

Ton opinion