07.08.2013 à 21:01

CinémaClap d'ouverture pour le 66e Festival de Locarno

Les rideaux se sont ouverts mercredi 7 août sur la 66e édition du Festival avec la présence de nombreuses stars. L'acteur Christopher Lee, qui a joué dans «Le Seigneur des Anneaux», a été récompensé pour sa carrière.

1 / 33
Le Léopard d'or du Festival du film de Locarno (TI) a été décerné au film de l'Espagnol Albert Serra, «Historia de la meva mort» (17 août 2013).

Le Léopard d'or du Festival du film de Locarno (TI) a été décerné au film de l'Espagnol Albert Serra, «Historia de la meva mort» (17 août 2013).

Keystone
Le Léopard d'or du Festival du film de Locarno (TI) a été décerné au film de l'Espagnol Albert Serra, «Historia de la meva mort» (17 août 2013).

Le Léopard d'or du Festival du film de Locarno (TI) a été décerné au film de l'Espagnol Albert Serra, «Historia de la meva mort» (17 août 2013).

Keystone
Le réalisateur Joaquim Pinto (Portugal) a reçu le Prix spécial du jury pour le 2e meilleur film pour son film «E agora? Lembra-me».

Le réalisateur Joaquim Pinto (Portugal) a reçu le Prix spécial du jury pour le 2e meilleur film pour son film «E agora? Lembra-me».

Keystone

Carlo Chatrian, directeur pour la première fois, et Marco Solari, président, ont lancé la manifestation, accompagnés du ministre de la culture Alain Berset.

Le nouveau directeur italien du festival avait promis de repousser les limites de la diversité cinématographique. Une volonté qui s'est concrétisée dans les discours d'ouverture déjà.

Si Carlo Chatrian a souligné que la création cinématographique, tout comme l'organisation d'un festival, relevaient du travail d'équipe, Marco Solari s'est lui montré plus incisif. Le président a déclaré que le monde des festivals n'a rien d'une sinécure et se distingue par sa rude concurrence. Si certains festivals sont «prétexte à des rencontres mondaines», Locarno s'engage, lui, pour l'art et la vérité.

Le ministre de la culture Alain Berset était manifestement de bonne humeur. Le retour de vacances ne peut pas être plus agréable qu'au Département fédéral de l'intérieur (DFI), s'est-il félicité, en faisant allusion aux quelques jours qu'il va passer au Tessin à l'occasion du festival de Locarno.

«2 Guns»

Le choix des films d'ouverture et de clôture illustre également la volonté du directeur du festival de repousser les limites de la diversité. La comédie américaine «2 Guns» lancera le festival. Les rideaux se refermeront sur le documentaire français «Sur le chemin de l'école».

La production américaine, déjà sortie aux Etats-Unis, n'avait pas enthousiasmé la critique. Au contraire du public, qui a réservé un bon accueil à cette comédie jouée par Mark Walhberg et Denzel Washington.

Les bons conseils du cousin

Christopher Lee sera également au centre de l'attention mercredi. L'acteur anglais sera honoré pour l'ensemble de son oeuvre. Une carrière qui a commencé par hasard. Au sortir de la Deuxième Guerre mondiale, le jeune Britannique ne savait pas vraiment que faire de sa vie, raconte l'acteur maintenant âgé de 91 ans sur le site en ligne du festival. Son cousin, alors ambassadeur d'Italie à Londres, lui a conseillé de tenter le théâtre. Ce qu'il fit.

Après la cérémonie d'ouverture, la politique suisse devrait occuper les feux de la rampe jeudi. Le conseiller fédéral Alain Berset, accompagné par le chef de la section cinéma de l'Office fédéral de la culture, Ivo Kummer, informera quant aux aides pour le cinéma suisse.

Ils ne seront pas les seules personnalités politiques attendues à Locarno. Les autres conseillers fédéraux seront également présents, ainsi que la commissaire européenne de la culture, Androulla Vassiliou. Cinéma suisse

Aux côtés de premières mondiales, comme «Vijay and I» ou «Zones humides», les réalisations suisses ne seront pas mises de côté. Vendredi concourt «L'Harmonie», le seul film suisse dans la catégorie «cinéastes du présent» (cinemasti del presente). Le documentaire de Jean-Stéphane Bron «L'Expérience Blocher» devrait lui attirer l'attention du public suisse.

Christoph Blocher, lui-même, a loué l'engagement du réalisateur, mais il ne faut pas s'attendre à un film en faveur de l'UDC. Le tribun zurichois a toutefois assuré qu'il assistera à la projection du film.

Glamour et honneurs

Le festival se montrera sous un jour plus glamour avec la présence de l'actrice anglaise Jacqueline Bisset, l'américaine Faye Dunaway ou l'espagnole Victoria Abril.

Le léopard d'honneur a été remis au réalisateur allemand Werner Herzog. La cérémonie en son honneur se déroulera l'avant-dernier jour du festival, le 16 août.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!