Chimie: Clariant réfléchit après l'échec de la fusion

Publié

ChimieClariant réfléchit après l'échec de la fusion

Le conseil d'administration envisage un paquet de mesures comprenant aussi des acquisitions et des fusions.

Hariolf Kottmann, le directeur général de Clariant, a reçu de nouvelles orientations du Conseil d'administration.

Hariolf Kottmann, le directeur général de Clariant, a reçu de nouvelles orientations du Conseil d'administration.

Keystone

Clariant travaille sur une nouvelle stratégie de croissance après l'échec de la fusion avec l'américain Huntsman. La direction a reçu le feu vert du conseil d'administration d'arrêter un paquet de mesures comprenant aussi des acquisitions et des fusions.

Clariant compte présenter sa nouvelle stratégie début 2018 à ses investisseurs. Les anciens actionnaires du groupe Süd-Chemie et la majorité des investisseurs institutionnels soutiennent aussi le nouveau plan, a précisé l'entreprise bâloise de spécialités chimiques vendredi dans un communiqué.

Pour rappel, Clariant avait vu son projet de fusion avec le groupe américain Huntsman échouer le mois dernier en raison de l'opposition du fonds d'investissement américain White Tale.

Le groupe précise par ailleurs que des membres du conseil d'administration ont rencontré la direction de White Tale à Zurich. La réunion a été initiée afin de trouver un terrain d'entente après l'échec de la fusion.

Désaccord avec White Tale

Durant ces discussions, White Tale n'a pas présenté sa propre stratégie ou ses plans concrets pour développer Clariant. Le fonds a réitéré sa demande d'embaucher une autre banque d'investissement pour effectuer un processus d'examen stratégique.

Selon le conseil d'administration, cette démarche vise uniquement à trouver des acheteurs pour certains secteurs d'activité. Le processus finirait par démanteler l'entreprise, affirme Clariant. White Tale, qui détient 20% du groupe bâlois, réclame trois sièges au conseil d'administration de Clariant.

(ats)

Ton opinion