Actualisé

ExclusifClaude Dubois portait un bracelet électronique

Le ravisseur avait un bracelet mais ce n'était pas un GPS permettant de le traquer, ce qui explique qu'il a pu échapper à la surveillance des autorités.

par
Raphaël Pomey
1 / 9
Marie a été enlevée à Payerne le 13 mai 2013.

Marie a été enlevée à Payerne le 13 mai 2013.

Police VD
Conformément à ses dires, le meurtrier a étranglé sa victime avec une ceinture.

Conformément à ses dires, le meurtrier a étranglé sa victime avec une ceinture.

DR
Le ravisseur, Claude D. avait été condamné en 1998 pour enlèvement, viol et assassinat dans le canton de Vaud.

Le ravisseur, Claude D. avait été condamné en 1998 pour enlèvement, viol et assassinat dans le canton de Vaud.

Selon nos informations, le ravisseur avait un bracelet électronique. «Oui, c'est vrai», confirme Anthony Brovarone, porte-parole du service pénitentiaire vaudois.

Comment a-t-il pu échapper à la surveillance des autorités et enlever Marie? «Ce n'est pas un GPS qui permet de le traquer», explique le porte-parole. Il rend possible de vérifier que la personne est bien chez elle à certaines heures données». Ce type de bracelet correspond au régime d'arrêt domiciliaire auquel il était soumis.

Claude Dubois avait-il donc le droit d'être hors de chez lui, en liberté, à l'heure où il a enlevé Marie? «Je ne sais pas.» M. Brovarone attend la suite de l'enquête pour communiquer davantage, et notamment éviter la cacophonie entre les services.

Votre opinion