Bienne - Claude Konrad fait revivre la General Motors

Publié

BienneClaude Konrad fait revivre la General Motors

Un industriel expose des voitures américaines devant l’ancienne usine où elles ont été assemblées entre 1936 et 1975.

par
Vincent Donzé
1 / 24
Claude Konrad devant l’ancienne GM.

Claude Konrad devant l’ancienne GM.

Lematin.ch/Vincent Donzé
Que des belles mécaniques.

Que des belles mécaniques.

Lematin.ch/Vincent Donzé
«Montage Suisse», à Bienne, avec l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau.

«Montage Suisse», à Bienne, avec l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Joli coup réussi à Bienne par l’industriel Claude Konrad qui était actif dans le secteur automobile: ce samedi, jusqu’à 19 heures, ce collectionneur expose ses propres voitures sorties des chaînes de montage de General Motors, derrière la gare. Cadillac, Buick, Vauxhall, Opel, Chevrolet et Oldsmobile…

Fondateur d’une maison de vente aux enchères, l’entrepreneur Pol Prizreni s’est joint à l’événement en invitant d’autres collectionneurs d’old-timers. La rencontre de samedi était ouverte aux voitures issues de GM Suisse, sans autre précision. Mais ce sont les voitures de Claude Konrad qui se trouvaient le mieux à leur place.

329 864 voitures

Assemblées entre 1936 et 1975, une époque industrielle glorieuse pour Bienne, les voitures «biennoises» de la GM ont forgé la réputation de l’ancien maire Guido Müller. Ce sont 329 864 voitures qui ont été assemblées. Celles de Claude Konrad sont régulièrement expertisées.

«Toutes les voitures assemblées à Bienne ont un numéro de châssis qui commence par SS», a expliqué Claude Konrad au «Journal du Jura». Certaines sont facilement identifiables par une plaquette arborant le logo de la filiale GM Suisse, symbolisée par trois montagnes bernoises: le trio Eiger, Mönch, Jungfrau.

«Montage Suisse»

«La mention «Montage suisse» prouve leur assemblage à Bienne, pour autant que la plaquette soit originale…», indique Claude Konrad. Par contre, la plupart des voitures étiquetées «GM Suisse» ont été importées sans être montées sur place.

Passionné de voitures, président du Cercle industriel de Bienne, Claude Konrad l’est surtout par tous les produits industriels fabriqués dans sa ville: vélos Cosmos, pianos Burger & Jacobi, gramophones Biennophone… Mais L’usine à laquelle il apporte le plus d’attention, c’est celle de GM Suisse, filiale de General Motors Corporation (Detroit). L’an dernier, il a acheté à Pol Prizreni une Cadillac attribuée à Liz Taylor pour la placer à côté de celle d’Elvis Presley, dans un hangar de la zone industrielle de Bienne.

Ton opinion