Actualisé

BasketballCleveland chute à Miami, les Spurs au 7e ciel

Les Cavaliers, sans Le Bron James, se sont lourdement inclinés en Floride (120-92), samedi. San Antonio a dominé Minnesota.

Le Heat (29 v-34 d) reste en embuscade à la 9e place de la conférence Est. (Samedi 4 mars 2017)

Le Heat (29 v-34 d) reste en embuscade à la 9e place de la conférence Est. (Samedi 4 mars 2017)

Keystone

LeBron James, laissé au repos, n'est pas revenu hanter Miami, son équipe de 2010 à 2014, et ses Cavaliers se sont lourdement inclinés en Floride (120-92), samedi.

Depuis qu'il est retourné à Cleveland, l'équipe de sa région natale où il a fait ses débuts NBA en 2003, la franchise de l'Ohio s'est rendue à cinq reprises à Miami et s'est inclinée à chaque fois.

«King James», sacré champion NBA en 2012 et 2013 avec le Heat, n'a cette fois même pas fait le déplacement, tout comme Kyrie Irving.

18e victoire en 22 matches pour Miami

Sans leurs deux stars, auteurs la veille de contre Atlanta (135-130) de 81 points, les Cavaliers, leaders de la conférence Est (42 v-19 d), ont tenu le choc pendant un seul quart-temps, le premier.

Ils ont ensuite perdu Iman Shumpert, blessé à la bouche à la suite d'un coup d'épaule involontaire de James Johnson, et n'ont plus inquiété Miami.

Sous la direction de Goran Dragic (23 points) et de Hassan Whiteside (20 pts, 13 rbds), Miami a signé sa 18e victoire lors de ses 22 derniers matches.

Le Heat (29 v-34 d) reste en embuscade à la 9e place de la conférence Est, sur les talons de Detroit (8e, 30 v-32 d) qui, plus tôt, a écrasé Philadelphie 136 à 106.

7e victoire consécutive pour San Antonio

De leur côté, les San Antonio Spurs ont décroché samedi leur septième victoire consécutive et leur qualification pour les play-offs, en venant à bout de Minnesota (97-90) en prolongation.

Les Spurs sont la deuxième équipe assurée de participer aux play-offs après Golden State (50 v-11 d) qui ne compte plus que deux victoires d'avance sur la franchise texane (48 v-13 d) au classement de la conférence Ouest.

L'emblématique entraîneur de San Antonio Gregg Popovich a conduit son équipe pour la 20e saison consécutive en play-offs, égalant ainsi le record de Phil Jackson, avec les Chicago Bulls et les Lakers.

Leonard déterminant

«On a vraiment eu de la réussite, car cette jeune équipe de Minnesota a mieux joué que nous ce soir», a souligné «Pop» qui a remporté cinq titres NBA depuis sa prise de fonction en 1996.

Kawhi Leonard a encore été déterminant avec ses 34 points et 10 rebonds, tandis que le meneur français des Spurs Tony Parker a été limité à trois points et deux passes en 17 minutes de jeu.

San Antonio tentera de poursuivre sa série de victoires dès lundi contre un sacré client, les Houston Rockets de James Harden qui ont dominé Memphis 123 à 108 et qui pointent à la 3e place de la conférence Ouest (44 v-19 d).

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!