Etats-Unis: Clinton prête à un débat «dingue» avec Trump
Publié

Etats-UnisClinton prête à un débat «dingue» avec Trump

Sur le plateau de «Jimmy Kimmel Live», la candidate a déclaré se préparer à des «choses dingues» en vue d'un débat avec son rival.

1 / 150
La potentielle première présidente des Etats-Unis, entourée par les deux derniers présidents démocrates Barack Obama et son mari Bill Clinton, le 7 novembre 2016 à Philadelphie. (Mardi 8 novembre 2016).

La potentielle première présidente des Etats-Unis, entourée par les deux derniers présidents démocrates Barack Obama et son mari Bill Clinton, le 7 novembre 2016 à Philadelphie. (Mardi 8 novembre 2016).

AFP
Bruce Springsteen est venu soutenir Hillary Clinton à Philadelphie, le 7 novembre 2016. (Mardi 8 novembre 2016).

Bruce Springsteen est venu soutenir Hillary Clinton à Philadelphie, le 7 novembre 2016. (Mardi 8 novembre 2016).

AFP
Donald Trump a rejoint Mike Pence et sa fille Ivanka (à droite) lors de son avant-dernier meeting de Manchester, dansl e New Hampshire, lundi soir. (Mardi 8 novembre 2016).

Donald Trump a rejoint Mike Pence et sa fille Ivanka (à droite) lors de son avant-dernier meeting de Manchester, dansl e New Hampshire, lundi soir. (Mardi 8 novembre 2016).

AFP

La candidate démocrate à l'élection présidentielle américaine Hillary Clinton a déclaré lundi que son rival républicain Donald Trump pourrait être un adversaire imprévisible lors des débats à venir, disant se préparer à des «choses dingues».

«Il faut vous préparer à des choses dingues. J'ai prévu de puiser dans mes expériences de l'école primaire», s'est-elle amusée sur le plateau de «Jimmy Kimmel Live», une émission de divertissement diffusée par la chaîne de télévision ABC. Le premier débat doit avoir lieu dans un mois, près de New York.

Trump pourrait sécher

Donald Trump a toutefois laissé entendre qu'il pourrait ne pas participer aux trois débats inscrits à l'agenda, alors même qu'il est devancé dans les sondages et que ces émissions à très forte audience lui offrent une chance non négligeable de convaincre les électeurs indécis.

Le premier débat pourrait être haut en couleur, au vu des récentes invectives proférées par Donald Trump à l'encontre de Hillary Clinton: il l'a notamment qualifiée de «crapule» et mis en doute son état de santé.

Lors de l'interview, l'animateur Jimmy Kimmel a demandé à Hillary Clinton d'ouvrir une boîte de cornichons, une plaisanterie censée montrer la bonne santé de son invitée.

(AFP)

Votre opinion