Actualisé

Pôle SudCoincés sur la banquise, les secours arrivent enfin

Les passagers d’un navire russe, prisonnier des glaces dans l’Antarctique, ont réveillonné en chantant et en dansant. Le sauvetage a pu débuter jeudi matin.

par
Vincent Donzé
Agences

Ils ont fait la fête en chantant et en dansant avec ce qui restait d’alcool à bord, mais les 52 passagers d’un navire russe bloqué depuis Noël dans la glace de l’Antarctique ont commencé l’année par une mauvaise nouvelle. Après l’échec de trois brise-glace impuissants dans la banquise épaisse, la décision d’évacuation a été prise, mais la violence du vent empêchait jusqu’à hier l’atterrissage d’un hélicoptère. La sauvetage a pu commencer jeudi matin (lire l'article joint).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!