«Trésor nazi»: Collection Gurlitt: expertises favorables à la cousine

Publié

«Trésor nazi»Collection Gurlitt: expertises favorables à la cousine

La cousine de Cornelius Gurlitt conteste la validité du testament qui cède au Musée des Beaux-Arts de Berne tout l'héritage du collectionneur d'art. Des experts renforcent sa position.

1 / 20
Le Kunstmuseum de Berne a finalement décidé de proposer une exposition avec les œuvres héritées de Cornelius Gurlitt. Elle aura lieu durant l'hiver 2016/2017. (4 avril 2016).

Le Kunstmuseum de Berne a finalement décidé de proposer une exposition avec les œuvres héritées de Cornelius Gurlitt. Elle aura lieu durant l'hiver 2016/2017. (4 avril 2016).

Keystone
L'Allemagne, le Land de Bavière et le Musée des Beaux-Arts de Berne doivent informer lundi 24 novembre à Berlin sur le sort des centaines d'œuvres amassées par le collectionneur allemand. (21 novembre).

L'Allemagne, le Land de Bavière et le Musée des Beaux-Arts de Berne doivent informer lundi 24 novembre à Berlin sur le sort des centaines d'œuvres amassées par le collectionneur allemand. (21 novembre).

Keystone
L'historienne de l'art de l'université de Berlin, Meike Hoffmann, lors de la conférence de presse à Augsburg au sujet des œuvres d'art retrouvées dans un appartement de Munich. (Mardi 5 novembre 2013)

L'historienne de l'art de l'université de Berlin, Meike Hoffmann, lors de la conférence de presse à Augsburg au sujet des œuvres d'art retrouvées dans un appartement de Munich. (Mardi 5 novembre 2013)

Reuters

La cousine du collectionneur d'art Cornelius Gurlitt a soumis mercredi à la Cour d'appel de Munich trois contre-expertises qui renforcent sa position. Uta Werner conteste la validité du testament qui cède au Musée des Beaux-Arts de Berne tout l'héritage de son cousin.

Deux experts travaillant indépendamment l'un de l'autre sont arrivés à la conclusion que Cornelius Gurlitt n'était pas en pleine possession de ses capacités lorsqu'il a rédigé son testament, ont communiqué mercredi les avocats d'Uta Werner. Un autre expert a relevé des erreurs de méthode dans l'expertise produite par la Cour.

Ces éléments ont été communiqués à la Cour d'appel de Munich dans le délai fixé, soit au 1er mars. C'est maintenant à la justice de clarifier les oppositions et de procéder éventuellement à une autre expertise.

Plus de 1500 tableaux

Décédé en mai 2014, Cornelius Gurlitt avait hérité un important patrimoine artistique de son père, un marchand d'art controversé sous le Troisième Reich. La collection comprend plus de 1500 tableaux dont des Picasso, des Monet ou des Chagall, sortis de l'oubli en 2012 lors de leur découverte dans l'appartement du vieillard à Munich.

Par testament, Cornelius Gurlitt a fait part de sa volonté de léguer au Musée des Beaux-Arts de Berne sa collection contestée, soupçonnée d'être issue de pillages perpétrés sous le régime nazi. Un transfert en Suisse ne pourra toutefois intervenir que pour des pièces dont la provenance a été établie.

Déboutée en première instance

Sa cousine Uta Werner a actionné la justice pour s'opposer à ce legs, estimant que son proche parent n'avait plus toute sa tête lors de sa décision. Elle a été déboutée en première instance.

(ats)

Ton opinion