Ski nordique: Cologna mal récompensé mais toujours bon 4e
Publié

Ski nordiqueCologna mal récompensé mais toujours bon 4e

Le Grison a conservé sa 4e place au général du Tour de Ski au terme de la 4e étape, une poursuite sur 15 km à Oberstdorf.

Dario Cologna.

Dario Cologna.

Keystone

Dario Cologna reste parfaitement dans le coup au Tour de Ski. Le Grison est arrivé 4e de la 4e étape, une poursuite en skating sur 10 km à Oberstdorf, et conserve sa 4e place au général, à une portée de bâtons du Canadien Alex Harvey, 3e.

Mercredi, Cologna a démontré avoir bien récupéré après sa belle 3e place de la veille sur le skiathlon 20 km. Après 4 km de course, il avait rejoint Harvey, parti 16 secondes devant lui. Las, le Québécois n'a pas pris beaucoup de relais. Cologna s'est démené comme un beau diable dans les montées pour tenter de réduire l'écart sur le Norvégien Martin Johnsrud Sundby, 2e, et pour déposer Harvey.

Mais le Canadien s'est accroché et a débordé Cologna dans le final pour le priver du podium. Toutefois le Grison, qui n'a plus rien à craindre de l'arrière, ne peut que viser désormais le podium du général lors des trois dernières étapes, dès vendredi, en Italie.

Harvey, 6 secondes devant le Grison au général, et Sundby, qui compte une quarantaine de secondes d'avance, sont dans le viseur du Grison. En revanche, Sergey Ustiugov, 1'24'' devant lui, semble inarrêtable. Le mystérieux Russe, seul en tête dès le départ, a encore accru son avance pour remporter son quatrième succès d'étape sur ce Tour, ce qui n'était encore jamais arrivé en onze éditions. Et cela sur toutes les distances, tous les formats de course, du sprint (qualifications comprises) au skiathlon. Le quadruple champion du monde juniors 2012 évolue pour l'instant sur une propre planète.

«Je suis très content de ma course»

«Je suis très content de ma course, car la situation de départ n'était pas facile», a commenté Cologna à l'arrivée, entre deux quintes de toux. «J'ai dû travailler intensivement pour revenir (sur Harvey). Ce fut une course difficile. Harvey n'a pas pris les relais mais il avait simplement de la peine à suivre. Et sur la fin, il disposait de skis rapides.»

Pour le triple champion olympique du Val Müstair, l'opération retour en forme est en voie d'achèvement, après un début de saison plutôt poussif eu égard à ses possibilités. Sauf ennui de santé, ses chances d'obtenir un podium final sont excellentes. Certes, la «loco» du Val Müstair a déjà remporté trois fois le Tour de Ski. Mais un podium, sachant qu'il n'en a plus décroché depuis 2013, serait déjà le bienvenu, à un mois et demi des Mondiaux de Lahti (FIN). «Ce résultat (de mercredi) est bon pour la confiance», a reconnu le Grison.

Les trois dernières étapes en Italie s'annoncent encore corsées, avec un 10 km en skating vendredi à Dobbiaco, un 15 km en classique (départ groupé) le lendemain à Val di Fiemme, et enfin la montée finale de 9 km vers l'Alpe Cermis, le dimanche. Ustiugov, inattendu à ce niveau, résistera-t-il jusqu'au bout à l'expérimenté Sundby?

(si)

Votre opinion