23.07.2020 à 03:07

Amérique latineColombie: 11 militaires tués dans le crash d’un hélicoptère

Deux nouveaux corps ont été découverts mercredi après la chute d’un Black Hawk en Colombie, ce qui porte le bilan définitif à 11 morts et six blessés.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

Onze militaires sont morts dans le crash mardi d’un hélicoptère de l’armée colombienne dans une zone où des guérilleros dissidents sont actifs, selon un nouveau bilan donné mercredi par l’armée.

Les corps de neuf militaires avaient été trouvés après la chute de cet hélicoptère Black Hawk dans un bras de la rivière Inirida, dans le sud-est de la Colombie, entre les départements du Guaviare et du Vaupès.

Les corps de deux autres militaires qui étaient portés disparus ont été eux aussi découverts, et le bilan définitif est de 11 morts et six blessés, a indiqué l’armée dans un communiqué.

Opération anti-Farc

Bien que le président colombien Ivan Duque ait déploré «un accident», le commandement militaire n’a pas déterminé si la chute de l’appareil est due à une avarie ou bien s'il a été abattu.

Selon l’armée, l’hélicoptère participait à une opération contre des guérilleros dissidents de l’ancienne guérilla des Farc, dans une zone forestière où se trouvent par ailleurs des cultures de drogue. Ces dissidents ont refusé de déposer les armes après l’accord de paix de 2016 entre les Farc et le pouvoir colombien.

Les dissidents, appartenant à divers groupes qui ne sont pas unifiés, sont au moins 2300, selon le renseignement militaire, et se financent par le narco-trafic et l’extraction minière illégale.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!