30.05.2012 à 23:10

TENNISComme prévu, Federer dépasse Connors

Avec 234 succès en Grand Chelem, le Suisse devance désormais l'Américain. Mais il lui a fallu quatre sets pour l'emporter face au Roumain Adrian Ungur.

Roger Federer (no 3) s’est comme prévu approprié le record du nombre de matches remportés en Grand Chelem. Le Bâlois a cependant souffert plus qu’escompté avant de savourer ce 234e succès dans un tournoi majeur - un de plus que Jimmy Connors - au 2e tour à Roland-Garros.

Une grosse baisse de régime lui a coûté son premier set de la quinzaine face au modeste mais talentueux Adrian Ungur (ATP 92), battu 6-3 6-2 6-7 (6/8) 6-3 après avoir sauvé deux balles de match dans le jeu décisif de la troisième manche. «Je me sentais mieux qu’au premier tour. J’ai pris quelques décisions qui n’étaient pas top. Mais j’avais de la marge et je n’ai pas perdu mon service, donc ça va», estimait néanmoins le no 3 mondial.

«J’ai connu quelques défaites précoces ici dans le passé. Désormais je gère mieux ces premiers tours en Grand Chelem. Dans un match où on est l’écrasant favori, le plus difficile est pratiquement la conférence de presse qui suit. Parce qu’on doit y commenter un match sur lequel il n’y a pas forcément grand chose à dire, poursuivait-il. Et si jamais on a le malheur de perdre un set, comme moi aujourd’hui (réd: mercredi), on en fait toute une affaire. Il faut se justifier, expliquer pourquoi, alors que dans un autre tournoi on n’en aurait même pas parlé». Roger Federer sait pertinemment qu’il ne pourra pas se permettre les mêmes errements au moment de retrouver des joueurs de la trempe de Juan Martin Del Potro (no 9) ou Tomas Berdych (no 7), qu’il pourrait affronter en quart de finale. Heureusement pour lui, l’homme aux 16 trophées du Grand Chelem a droit à deux derniers tours de chauffe sur la terre ocre de la Porte d’Auteuil.

Les défaites subies dès le 1er tour par Feliciano Lopez (no 15), Radek Stepanek (no 23) et Andy Roddick (no 26) lui offrent en effet un boulevard puisqu’il ne retrouvera pas de tête de série avant les quarts de finale. Il semble en tout cas à l’abri d’une mauvaise surprise au 3e tour, où il se mesurera vendredi à Nicolas Mahut (ATP 89). Il n’a pas lâché le moindre set en trois affrontements avec le Français, dont la terre battue n’est qui plus est pas la surface préférée.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!