France – Comment Clémence Castel a annoncé son homosexualité à ses enfants
Publié

FranceComment Clémence Castel a annoncé son homosexualité à ses enfants

La candidate de «Koh-Lanta» a fait son coming out il y a quelques mois. Elle est revenue sur le moment où elle a voulu parler de sa compagne à sa famille.

Clémence Castel était avant en couple avec Mathieu Johann pendant douze ans.

Clémence Castel était avant en couple avec Mathieu Johann pendant douze ans.

Instagram

Cela fait deux ans que Clémence Castel est en couple Marie. Le 11 juillet dernier, elle l’avait annoncé publiquement sur son compte Instagram. «Une histoire d’amour aussi imprévue que belle et incroyable, qui a bousculé tout ce que je pensais connaître de moi… Je ne renie rien de ma vie passée, qui m’a donné les deux plus beaux enfants du monde, que j’aime plus que tout», confiait-elle.

En effet, la candidate de «Koh-Lanta» est maman de deux enfants et a dû leur expliquer qu’elle aimait aussi les femmes. Un moment qu’elle a raconté dans les colonnes de «Télé-Loisirs» ce mardi 12 octobre 2021. «Il y a eu beaucoup de tolérance et de compréhension de leur côté. J’ai utilisé des mots très simples et dit que j’avais rencontré une amoureuse et qu’elle s’appelait Marie. Il y a eu d’abord la phase où on leur a annoncé la séparation avec leur père. Il fallait faire chaque chose en son temps» , explique-t-elle.

«Ça, ce n’est pas comme tout le monde!»

Et Clémence Castel a tenté de s’exprimer au mieux afin que ses enfants comprennent. «Quand je leur ai parlé de cette relation, j’ai utilisé des mots très simples qu’ils pouvaient comprendre. La réaction de Marin, mon plus jeune, a été de dire: «Ça, ce n’est pas comme tout le monde!» C’est vrai, ça n’est pas comme tout le monde. C’est la vision d’un enfant de trois ou quatre ans. C’est normal qu’il exprime cela», raconte-t-elle.

Mais cette discussion a été bénéfique pour sa famille. En effet, cela a permis à ses enfants de comprendre que l’amour peut aussi bien se trouver avec une femme qu’avec un homme. «Ça a ouvert la discussion sur le fait que ça existe, que ce n’est pas pour ça qu’on n’est pas heureux. Bien au contraire. Que le plus important, c’est l’amour qui règne dans la famille, que ce soit avec un homme ou une femme. Car s’ils l’abordaient, c’est qu’ils avaient envie d’en discuter. Ils ont accepté très rapidement Marie qui est une personne très douce et qui a rapidement trouvé sa place. Elle passait de célibataire à une famille avec deux enfants.»

(Lematin.ch)

Votre opinion