12.11.2019 à 09:43

Comment Federer peut se qualifier

Tennis

Après sa défaite initiale, Roger Federer semble condamné à battre Berrettini (15h) puis Djokovic (jeudi). C’est un peu plus compliqué.

par
Sport-Center
Roger Federer a tout intérêt à battre Matteo Berrettini en deux sets ce mardi après-midi.

Roger Federer a tout intérêt à battre Matteo Berrettini en deux sets ce mardi après-midi.

Keystone

Le Masters est le seul tournoi de l’année auquel il faut assister avec une calculette dans la poche. Tel est le miracle permanent du système «round robin»; lequel entretient le suspense sur la durée en faisant s’affronter les deux premiers perdants et leurs deux gagnants lors de la seconde journée. Cela n’a aucune influence pour Roger Federer, me direz-vous. S’il perd encore une fois, il est éliminé. Et s’il gagne ses deux matches, on le retrouvera en demi-finales. Eh bien, désolé. Mais ces deux phrases sont fausses. Explications.

Le Bâlois doit-il impérativement battre Matteo Berrettini ce mardi après-midi? Mathématiquement, non. Une défaite en trois sets doublée d’une victoire de Dominic Thiem contre Novak Djokovic dans la soirée pourrait lui permettre de rallier le dernier carré en battant le Serbe jeudi. Alors il faut être clair, ce scénario est très peu probable tant statistiquement que «tennistiquement». Roger Federer joue donc très gros contre l’Italien. Non seulement, «RF» a intérêt à gagner mais il aurait bon goût de le faire en deux sets afin d’optimiser ses chances de s’en sortir jeudi.

Une deuxième victoire, de prestige, contre Novak Djokovic ne serait en effet pas automatiquement qualificative. Imaginons par exemple que «Nole» batte Thiem ce soir, que l’Autrichien se défasse de Berrettini en deux sets jeudi après-midi (deux résultats tout à fait probables), un succès en trois sets du Bâlois ne suffirait alors pas. Car avec trois joueurs à deux victoires, ce serait alors le pourcentage de sets gagnés qui les départagerait. Et «RF» aurait été le seul à «égarer» une manche un jour de victoire.

Évidemment, ce scénario en cache d’autres. Impressionnant dimanche soir, Dominic Thiem peut tout à fait battre Djokovic. Et Matteo Berrettini pourrait prendre un set, voire le match, à l’Autrichien jeudi. Roger Federer pourrait alors «se contenter» de battre Novak Djokovic en trois manches. Tout cela vous semble encore un peu compliqué? C’est normal.

Retenons donc la version résumée: «le Maître» a tout intérêt à gagner en deux sets cet après-midi contre Berrettini (15h). Et nous y verrons tous un peu plus clair, ce soir, en fonction du résultat de Thiem - Djokovic (21h).

Mathieu Aeschmann, Londres

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!