20 janvier: Comment Joe Biden va devenir président des États-Unis
Actualisé

20 janvierComment Joe Biden va devenir président des États-Unis

À 18 h (heure suisse), le successeur de Donald Trump va prêter serment lors d’une cérémonie très particulière en raison de la présence de la pandémie et de l’absence de l’ancien président. Voici le programme de cette journée.

par
Michel Pralong
Joe Biden prêtera serment à 18 heures (heure suisse) devant le Capitole.

Joe Biden prêtera serment à 18 heures (heure suisse) devant le Capitole.

Getty Images

Ce 20 janvier 2021, les États-Unis vont avoir un nouveau président à leur tête suite à l’une des élections les plus chaotiques de leur histoire. Voici les détails d’une journée très particulière (à suivre en direct sur Lematin.ch et sur le site officiel) marquée notamment par le coronavirus et le refus de Donald Trump d’assister à la prestation de serment de Joe Biden.

La journée aurait donc dû commencer, selon la tradition, par l’accueil de Joe et Jill Biden à la Maison-Blanche par Donald et Melania Trump. Puis, après une visite des lieux, les deux couples auraient dû se rendre ensemble au Capitole pour la prestation de serment. Mais le milliardaire américain, qui refuse toujours de concéder sa défaite même s’il a souhaité mardi que les Américains prient pour le succès de la future administration Biden, a décidé de bouder la cérémonie et de ne pas faire de passation de pouvoirs. Les Biden ne se rendront donc pas ce mercredi matin (Washington a 6 heures de décalage avec la Suisse) à la Maison-Blanche, une première depuis 1974, date à laquelle Richard Nixon, qui avait démissionné suite au scandale du Watergate, avait quitté les lieux avant la prestation de serment de son successeur, Gerald Ford.

Départ des Trump

Après une dernière nuit passée à la Maison-Blanche, Donald et Melania Trump vont donc quitter les lieux à 8h du matin (14h suisse). Après une brève cérémonie sur la base militaire d’Andrews, dans la banlieue de Washington, le couple s’envolera une dernière fois à bord d’Air Force One pour rejoindre le club du milliardaire à Mar-a-Lago, en Floride, où Trump entamera sa vie d’ex-président. Il lui faudra toutefois attendre encore une semaine avant de pouvoir récupérer sa chaîne YouTube, la suspension de son compte par Google ayant été prolongée jusqu’à cette date.

Le 20 janvier de Joe Biden

Et pendant ce temps-là à Washington, Joe Biden, 78 ans, va devenir le 46e président des États-Unis. La date du 20 janvier pour la prestation de serment est en vigueur depuis 1933. Avant, le nouveau président n’entrait en fonction que le 4 mars, soit quatre mois après son élection. Mais lorsque Franklin Roosevelt a été élu, son prédécesseur Herbert Hoover était si mal aimé qu’on a décidé d’avancer les choses. Depuis, l’investiture a toujours eu lieu un 20 janvier, sauf lorsque cette date coïncide avec un dimanche. La cérémonie est alors reportée au 21 janvier, ce qui fut le cas en 1957 pour Eisenhower, en 1985 pour Reagan et en 2013 pour Obama.

À 8 h 45 (14 h 45 en Suisse), Joe Biden et sa future vice-présidente, Kamala Harris, assisteront à un service religieux à la cathédrale Saint-Matthieu-l’Apôtre, où une séance photos sera organisée. Mitch McConnell, chef des républicains au Sénat, sera présent, invité par Joe Biden en signe d’union,

À 10 h 30 (16 h 30 suisse), ils arriveront au Capitole, sans passer par la case Maison-Blanche.

Météo acceptable

À 11 h 15 (17 h 15), la cérémonie d’investiture débutera devant la façade ouest du bâtiment. Ce qui se fait depuis 1801, sauf à deux reprises, en 1909 avec William Howard Taft et en 1985 avec Ronald Reagan où l’investiture eut lieu à l’intérieur du bâtiment en raison des mauvaises conditions climatiques. Aujourd’hui, la météo annonce à Washington un ciel ensoleillé malgré quelques nuages et une température entre 0 et 4 °C.

La cérémonie se fera donc sans Donald Trump, mais trois des quatre autres anciens présidents encore en vie seront présents: Bill Clinton, George W. Bush et Barack Obama. L’état de santé de Jimmy Carter, 96 ans, ne lui permet pas de venir. C’est la première investiture qu’il manquera depuis sa propre prestation de serment en 1977. Et, si Donald Trump ne sera pas là, son vice-président Mike Pence sera en revanche présent. Quant à l’hymne national américain, il sera interprété par Lady Gaga.

Première vice-présidente

Si les livres d’histoire retiendront certainement l’absence de Trump, ce 20 janvier 2021 restera plus certainement marqué par l’accession pour la première fois d’une femme, qui plus est noire et d’origine indienne, à la vice-présidence. Elle sera la 49e personne à occuper ce poste. Kamala Harris, 56 ans, prêtera serment la première, aux alentours de 11 h 45 (17 h 45 suisse). On le fait dans cet ordre dans l’éventualité où le président décéderait dans l’intervalle, ce qui permettrait alors de nommer immédiatement son vice-président, en l’occurrence ici sa vice-présidente, comme nouvelle cheffe de l’État.

Répétition le 18 janvier avec des personnes prenant la place qu’occuperont Joe Biden et son épouse Jill lors de la cérémonie d’investiture,

Répétition le 18 janvier avec des personnes prenant la place qu’occuperont Joe Biden et son épouse Jill lors de la cérémonie d’investiture,

Getty Images

À midi (18 h suisse), Joseph Robinette Biden Jr prêtera serment à son tour devant le président de la Cour suprême, comme le stipule la Constitution. Il prononcera 35 mots (en anglais): «Je jure solennellement que j’exécuterai loyalement la charge de président des États-Unis et du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis». Mais il devrait en ajouter quatre, comme l’ont fait tous les présidents hormis Theodore Roosevelt: «So help me God» (alors Dieu aide-moi).

Joe Biden prononcera ce serment la main droite levée et la gauche posée sur la Bible familiale qu’il avait déjà employée pour ses prises de fonction en tant que sénateur puis de vice-président de Barack Obama. Puis il prononcera son discours.

2000 personnes seulement

Cette cérémonie ne devrait se dérouler qu’en présence de 2000 personnes seulement, en raison de la pandémie. Mais environ 200 000 drapeaux américains seront déployés sur le National Mall pour représenter la foule qui s’y presse habituellement en ces jours d’investiture. 15 000 soldats de la Garde nationale seront en revanche déployés dans la crainte d’émeutes suite à l’invasion du Capitole par des supporters de Trump le 6 janvier dernier.

À 13 h 40 (19 h 40 suisse), le président et la vice-présidente passeront les troupes militaires en revue, toujours devant la façade ouest du Capitole. À 14 h 25 (20 h 45 suisse), ils déposeront une gerbe sur la tombe du soldat inconnu au cimetière d’Arlington.

Une émission télé au lieu du bal

À partir de 15 h 15 (21 h 15), au lieu de traditionnelle parade le long de Pennsylvania Avenue, annulée en raison du coronavirus, Joe Biden se rendra à la Maison-Blanche accompagné par une «Parade Across America», une cérémonie virtuelle avec des performances données en direct dans les communautés des 56 États et territoires des États-Unis.

À 17 h 15 (23 h 15 suisse), le président signera ses premiers décrets dans le bureau ovale de la Maison-Blanche, Le traditionnel dîner avec les parlementaires suivi du bal ont également été annulés en raison de la pandémie et remplacés à 20 h 45 (2 h 45 suisse) par une émission télévisée animée par Tom Hanks, «Celebrating America».

La longue journée du président se terminera à 21 h 55 (3 h 55 suisse) avec l’apparition de Joe et Jill Biden, désormais première dame, au balcon de la salle Bleue de la Maison-Blanche.

Votre opinion