Publié

Royaume UniComment va la reine Elizabeth II, hospitalisée 24 heures?

Des interrogations parcourent le pays, après que la souveraine, 95 ans, est restée une nuit à l’hôpital Edward VII sans que Buckingham n’en informe les citoyens publiquement.

La reine Elizabeth II ici le 14 octobre 2021.

La reine Elizabeth II ici le 14 octobre 2021.

AFP

Tenue initialement secrète, la nuit passée à l’hôpital par Elizabeth II suscite ce vendredi des questions sur l’état de santé de la souveraine de 95 ans, qui a récemment gardé un agenda officiel chargé et avait été notamment vue fatiguée, s’appuyant sur une canne.

Ce n’est que lorsque le tabloïd The Sun a révélé l’information que le palais de Buckingham a officialisé, tard dans la soirée, l’hospitalisation. Cette dernière, qui a duré entre mercredi après-midi et jeudi midi, a été officiellement justifiée par la nécessité pour la reine de subir des «examens préliminaires» après avoir été mise au repos.

«Le palais de Buckhingham ne nous a pas dressé un tableau complet et raisonnable de ce qu’il se passait: les médias ont été amenés à croire mercredi que la reine se reposait au château de Windsor (...) alors qu’elle était amenée dans un hôpital dans le centre de Londres», a regretté le journaliste de la BBC chargé du suivi de la famille royale, Nicholas Witchell. «Le problème, c’est qu’en l’absence d’informations fiables, rumeurs et désinformations prolifèrent».

Après presque 70 ans sur le trône, la reine continue d’afficher une bonne forme en public. Elle a participé ces derniers temps quasi quotidiennement à des engagements officiels et ses hospitalisations rendues publiques sont rarissimes, la dernière remontant à 2013, quand elle avait passé 24 heures à l’hôpital pour une gastroentérite.

Elle est apparue encore mardi lors d’une réception au château de Windsor, près de Londres, en présence du Premier ministre britannique Boris Johnson et de l’homme d’affaires Bill Gates. Elle a serré des mains sans gants et discuté debout avec les invités, sans masque (elle est vaccinée contre le Covid-19).

Agenda allégé

Le lendemain matin, elle a annulé une visite en Irlande du Nord après avoir «accepté à contrecoeur» le conseil de ses médecins de se reposer.

«Les sources royales cherchent à donner l’impression qu’elle en a juste fait trop mais ils risquent d’avoir du mal à convaincre le public maintenant», a observé Richard Palmer, journaliste au Daily Express.

Lorsque sa nuit à l’hôpital Edward VII a été rendue publique, des sources au palais se sont empressées de préciser aux médias britanniques qu’il ne s’agissait que de consulter des spécialistes et qu’elle n’était restée passer la nuit que pour des raisons «pratiques», avant de retourner dès jeudi midi à Windsor, à l’ouest de Londres, pour se remettre au travail sur des «tâches légères».

(AFP)

Votre opinion

10 commentaires