Espagne: Condamné pour diffamation, il devra tweeter le jugement
Publié

EspagneCondamné pour diffamation, il devra tweeter le jugement

Luis Pineda, président d'une association de consommateurs, avait gravement diffamé un rival. Le tribunal de Séville l'oblige à afficher sa condamnation sur Twitter durant 30 jours.

par
Laurent Siebenmann
Un homme devra tweeter sa condamnation pendant 30 jours.

Un homme devra tweeter sa condamnation pendant 30 jours.

AFP

Luis Pineda, président d'une ancienne association de consommateurs, avait, sur Twitter, insulté et accusé de plusieurs délits Rubén Sanchez, porte-parole d’une autre association.

Condamné en Espagne pour diffamation, Pineda se voit contraint, après l’épuisement des derniers recours, à devoir tweeter pendant 30 jours le texte de sa condamnation.

Le tribunal de Séville précise que Luis Pineda - actuellement en prison suite à une autre affaire - devra publier sur Twitter, à choix, de 9 à 14 heures ou de 17 à 22 heures.

La justice a demandé à l'établissement pénitencier où Pineda est enfermé de lui fournir les moyens techniques nécessaires à l’accomplissement de la peine.

Votre opinion