30.08.2017 à 19:39

AllemagneCondamné pour un meurtre commis en 1987

Un sexagénaire a écopé mercredi de la réclusion à perpétuité pour avoir violé et tué une jeune femme il y a 30 ans dans un bois.

L'accusé avait été arrêté en avril 2016.

L'accusé avait été arrêté en avril 2016.

AFP

Le tribunal de Zwickau (est) a reconnu Helmut S. coupable d'avoir violé et étranglé le 9 avril 1987 Heike Wunderlich, une jeune femme de 18 ans, dans un bois de Plauen (est), près de la frontière avec la République tchèque, selon un porte-parole de la juridiction.

Au terme de 43 jours d'audience, et conformément aux réquisitions du Parquet, les juges ont prononcé une peine de réclusion à perpétuité pour «meurtre aggravé», synonyme pour l'accusé, âgé de 62 ans, de 15 ans de prison incompressibles avant de pouvoir demander une libération conditionnelle.

«C'était l'un des meurtres les plus spectaculaires de l'ex-RDA», résumait mercredi le quotidien populaire «Bild» sur son site internet. Jugé depuis décembre, l'accusé avait nié les faits. Victime d'un accident cérébral en 2012, il avait comparu en fauteuil roulant. Ses défenseurs ont indiqué mercredi leur intention d'examiner l'éventualité d'un appel.

Confondu par son ADN

Helmut S. avait été confondu en 2016 après que les enquêteurs eurent lancé une vaste recherche ADN dans les fichiers d'empreintes génétiques allemands à partir d'un échantillon recueilli à l'époque sur les lieux du crime et toujours exploitable.

La recherche avait permis de retrouver l'accusé, qui résidait alors dans l'Etat régional voisin de Thuringe mais vivait au moment des faits près du lieu où la jeune femme a été tuée. Fiché dans les registres ADN allemands, Helmut S. avait également été condamné à plusieurs reprises pour des faits de violence. Il avait été interpellé en avril 2016 et inculpé pour viol et meurtre en septembre de la même année.

Comme le prévoit le droit allemand actuel en ce qui concerne les affaires commises au temps de l'ex-Allemagne de l'Est, Helmut S. a été condamné sur la base du droit pénal alors en vigueur en RDA. Le «meurtre aggravé» était prescrit au bout de 25 ans en ex-RDA, mais le droit ouest-allemand a absorbé en 1990 les textes de l'Est.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!