Pays-Bas – Condamnés à 30 ans de prison pour le meurtre d’un avocat
Publié

Pays-BasCondamnés à 30 ans de prison pour le meurtre d’un avocat

Deux hommes avaient assassiné en 2019 un avocat qui défendait un témoin-clé contre le criminel le plus recherché des Pays-Bas.

Derk Wiersum avait été assassiné en pleine rue.

Derk Wiersum avait été assassiné en pleine rue.

AFP

Un tribunal néerlandais a condamné, lundi, deux hommes à 30 ans de prison pour le meurtre d’un avocat qui défendait un témoin-clé dans un procès contre le criminel le plus recherché des Pays-Bas, pour une importante affaire de drogue. Derk Wiersum, 44 ans et père de deux enfants, a été abattu en plein jour en septembre 2019, dans une rue d’Amsterdam, un crime qui avait choqué le pays, certains s’alarmant que les Pays-Bas ne deviennent un «narco-Etat».

Les deux hommes, identifiés par les médias locaux sous les noms de Moreno B., 33 ans et Giermo B., 37 ans, ont été reconnus coupables du meurtre, commandité selon le tribunal d’Amsterdam. «Uniquement pour l’argent, ils ont pris la vie de M. Wiersum et infligé des souffrances immenses et irréparables à sa femme, ses enfants, ses parents et proches», a-t-il déclaré, dans un communiqué.

«Un meurtre est un crime extrêmement grave. Le fait qu’il s’agisse d’un meurtre commandité donne à cela une dimension supplémentaire», a-t-il ajouté. Selon les juges, le dossier ne permet pas d’établir l’identité du ou des commanditaires.

Affaire de drogue

Derk Wiersum était l’avocat du repenti Nabil B., principal témoin à charge dans le procès contre Ridouan Taghi, qualifié avant son arrestation en 2019, à Dubaï, de criminel le plus recherché des Pays-Bas notamment pour une importante affaire de drogue. M. Taghi, qui fait face à plusieurs accusations de meurtre, était, selon l’accusation, à la tête d’un réseau comparé à une machine à tuer.

Les Pays-Bas sont de plus en plus confrontés à d’importants problèmes de criminalité liée à la drogue. En juillet, un journaliste spécialisé dans les affaires criminelles, Peter. R. de Vries, 64 ans, est mort après avoir été blessé par balle à Amsterdam. Il était le conseiller et confident de Nabil B.

(AFP)

Votre opinion