03.03.2016 à 17:29

JusticeCondamnés pour des ébats sonores et photos de nus

Les époux vaudois déférés devant un tribunal pour avoir eu des rapports sexuels trop bruyants en présence de leurs fillettes, ainsi que pour des shootings photo érotiques, ont écopé d’une peine de prison avec sursis.

par
Benjamin Pillard
Le tribunal correctionnel de l’Est vaudois a rendu son verdict dans l’affaire du couple de «soixante-huitards» renvoyé en justice pour avoir fait l’amour de manière trop démonstrative, alors que leurs filles avaient entre 2 et 11 ans.

Le tribunal correctionnel de l’Est vaudois a rendu son verdict dans l’affaire du couple de «soixante-huitards» renvoyé en justice pour avoir fait l’amour de manière trop démonstrative, alors que leurs filles avaient entre 2 et 11 ans.

Le Matin

Le tribunal correctionnel de l’Est vaudois a rendu son verdict dans l’affaire du couple de «soixante-huitards» renvoyé en justice pour avoir fait l’amour de manière trop démonstrative, alors que leurs filles avaient entre 2 et 11 ans. Le Ministère public avait également poursuivi les époux pour la réalisation de clichés érotiques en compagnie en tout cas de l’aînée -photographiée nue ou en sous-vêtements-, lors de sa préadolescence («Le Matin» de mardi). S’ils n’ont pas retenu l’accusation de violation du devoir d’assistance ou d’éducation, les juges ont condamné le couple à 15 mois de prison chacun, avec sursis, pour actes d’ordre sexuels avec des enfants «commis en commun». Le raisonnement de la Cour ne sera en revanche pas connu avant une dizaine de jours. L’épouse (aujourd’hui âgée de 50 ans) a par ailleurs été reconnue coupable de lésions corporelles simples qualifiées pour avoir asséné une gifle à sa fille cadette en 2011.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!