Actualisé 26.03.2020 à 10:01

Confinement: «Bien se nourrir, plus essentiel que jamais!»

Coronavirus

Le climat anxiogène et la sédentarité liée au Coronavirus ont bouleversé nos habitudes. Une nutritionniste nous donne des clés pour rester en forme.

par
Laura Juliano
AFP

Télétravail et confinement ont chamboulé le quotidien des Suisses en un temps record. Depuis l'apparition du Coronavirus, la sédentarité et l'anxiété ont impacté leurs habitudes.

«Ne pas céder à la panique»

Entre rayons de pâtes dévalisés, compulsions alimentaires pour gérer l'angoisse et fermeture des salles de sport, comment garder la forme? «Il ne faut pas céder à la panique, mais faire des choix réfléchis au moment des courses, note Florence Girard, nutritionniste diététicienne chez Florelife à Conthey (VS). Il n'y a pas de raison de vider les stocks: les magasins continuent d'être approvisionnés, on peut donc continuer à privilégier les aliments frais qui sont toujours plus riches en micro-nutriments. Ne boudez pas les fruits et les légumes, mais rincez-les bien avant de les consommer.»

Si la nutritionniste comprend ceux qui tiennent à faire quelques réserves par mesure de sécurité, elle rappelle qu'une alimentation équilibrée est primordiale pour préserver son système immunitaire. «Si vous tenez à acheter de la nourriture qui se conserve, ne vous ruez pas uniquement sur les féculents, pensez aux légumes et aux sources de protéines, rappelle Florence Girard. La variété, c'est la clé. Les légumes surgelés ou en conserves sont moins bénéfiques que les frais, mais restent excellents bon pour la santé. À condition bien sûr qu'ils ne soient pas chargés d'additifs. Pensez également à rincer le contenu des conserves car celles-ci sont souvent bourrées de sel. Même chose pour le thon en boîte.»

Privés de restaurants, les adeptes de plats prêts à consommer pourraient selon elle profiter de l'occasion pour apprendre à cuisiner. «Aujourd'hui plus que jamais, nous avons du temps: profitez-en pour préparer des plats sains à base d'aliments frais!»

«Ce n'est pas le moment de faire un régime»

Depuis qu'ils sont confinés, beaucoup rechignent à mettre un pied sur la balance. «Certains grignotent par stress et bougent moins, prennent du poids et finissent par se restreindre, constate Florence Girard. Mais c'est la pire chose à faire! Nous vivons une période difficile, ce n'est pas le moment de faire un régime. Il faut faire quelques efforts pour manger sainement 80% du temps, et se faire plaisir les 20% qui restent.»

Pour y parvenir, elle énonce quelques astuces simples: éviter de faire ses courses le ventre vide, limiter les stocks de produits riches en sucre et préférer des aliments riches en vitamines C favorisant l'immunité. Sans oublier de soigner son sommeil, de faire du sport dans son salon pour stimuler son métabolisme et de s'occuper l'esprit afin de diminuer son stress et détourner son attention du frigo. «C'est normal d'être tenté de manger plus quand on est anxieux, rassure-t-elle. Si toutefois l'angoisse liée au confinement révèle une tendance à la compulsion alimentaire, la personne en question devrait être suivie par un nutritionniste ou/et un psychologue. Elle peut le faire dès à présent depuis chez elle: nous sommes nombreux à donner des consultations en ligne

Laura Juliano

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!