France - Conflit de planning: elle lui tire dessus avec un pistolet d’alarme
Publié

FranceConflit de planning: elle lui tire dessus avec un pistolet d’alarme

Une aide-soignante a «gazé» une de ses collègues mardi dans une clinique de Nanterre.

Le conflit de travail a eu lieu dans cette clinique de Nanterre.

Le conflit de travail a eu lieu dans cette clinique de Nanterre.

GoogleMaps

Au final plus de peur que de mal. Mais le coup de sang d’une femme de 31 ans mardi matin dans une clinique de Nanterre (Hauts-de-Seine) a de quoi choquer. Un différend entre collègues a en effet totalement dégénéré et cette soignante s’est emparée d’un pistolet d’alarme et a tiré sur une autre femme de 44 ans. Tout ça pour une divergence de vues autour du planning de garde, selon «Le Parisien»

Ce pistolet d’alarme ne contenait pas de munitions mais du gaz lacrymogène. Aucun projectile n’en est donc sorti sauf une fumée, explique le quotidien français. Résultat: la quadragénaire ciblée a été sonnée, choquée, mais pas blessée.

Réalisant probablement ce qu’elle venait de faire, la tireuse a pris la fuite. Elle a cependant été interpellée un peu plus tard près de chez elle, à Bobigny (Seine-Saint-Denis), puis elle a été placée en garde à vue.

«Le Parisien» précise qu’en France un pistolet d’alarme avec gaz est une arme de catégorie D. Tout majeur peut en acheter une par contre il faut une autorisation pour avoir cette arme sur soi hors de son domicile.

(R.M.)

Votre opinion