Publié

FootballConflit sur les salaires des internationaux du Danemark

La sélection danoise de football était plongée lundi dans un conflit sur les salaires des internationaux, la Fédération et le syndicat des joueurs s'accusant mutuellement d'avoir des propositions déraisonnables.

Sans accord salarial puisque le précédent a expiré en début d'année, le Danemark doit jouer son premier match de l'année le 25 mars, un amical à domicile contre les États-Unis. Une réunion de conciliation dimanche a échoué. La Fédération (DBU) a indiqué que le compromis était impossible entre sa proposition d'une baisse des rémunérations de 17% et celle des représentants des joueurs d'avoir une hausse du même ordre. "Nous avons constamment été clairs sur les problèmes économiques de la DBU et soudain nous recevons une demande selon laquelle le syndicat des joueurs veut plus d'argent pour les internationaux", a déclaré dans un communiqué dimanche son-parole, Jakob Høyer. Le syndicat des joueurs (Spillerforeningen) a dénoncé une proposition qui selon lui récompenserait trop chichement une qualification pour l'Euro-2016 en France. Dans un communiqué lundi, il dit avoir "offert une réduction du salaire fixe des joueurs, mais demandé en revanche une prime en cas de qualification pour la phase finale pour compenser. Ce qui, nous pensons, est raisonnable, puisque cette qualification générerait des recettes considérables". Les négociations doivent se poursuivre dans les jours à venir. La Fédération a indiqué réfléchir aux solutions possibles si aucun accord ne devait intervenir d'ici à la rencontre contre les États-Unis. Elle envisage d'offrir les conditions salariales qui prévalaient en 2014, auquel cas il appartiendrait "aux joueurs de dire s'ils souhaitent jouer" ou déclarent forfait. Le Danemark, qui doit affronter la France en amical à Saint-Étienne le 29 mars, est premier du groupe I de qualification à l'Euro, mais est la seule équipe à avoir joué quatre fois. hh/we

(AFP)

Ton opinion