Actualisé 06.12.2019 à 13:28

Confondu avec De Ligonnès: «Nous vivons une histoire de fou»

France

L'homme arrêté le 11 octobre dernier et confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès a témoigné ce vendredi sur M6: «On nous manque de respect dans cette histoire», affirme-t-il.

par
lematin.ch

Le 11 octobre dernier, «Le Parisien» annonçait que le Français Xavier Dupont de Ligonnès, soupçonné d'avoir tué sa femme et ses quatre enfants en avril 2011, avait été arrêté à l'aéroport de Glasgow, en Ecosse. Rapidement, toutes les chaînes télé, les radios et quasi tous les journaux ont repris cette information qui s'est révélée très vite totalement fausse.

L'homme qui a été pris, durant ces heures d'emballement médiatique, pour Dupont de Ligonnès a témoigné pour la première fois. Ce vendredi, dans le «12:45» de M6, Guy Joao, un paisible retraité français de 69 ans, a expliqué le traumatisme dont il est encore victime, près de deux mois après les faits.

Xavier Dupont de Ligonnès (à g.) et Guy Joao. (DR)

Xavier Dupont de Ligonnès (à g.) et Guy Joao. (DR)

«Nous avons vécu une histoire de fou ou plutôt nous vivons une histoire de fou. Nous ne pouvons pas faire le deuil de cette affaire», raconte Guy Joao qui cherche encore à comprendre comment la police a pu pareillement se tromper. Et veut découvrir qui a livré le fameux faux témoignage qui a conduit les forces de l'ordre à l'arrêter.

Il explique également avoir envoyé un courrier à la ministre de la Justice afin d'être remboursé pour la porte défoncée lors de la perquisition à son domicile. «Je n’ai toujours pas reçu de réponse. On nous manque de respect dans cette histoire», lâche-t-il, défait.

Laurent Siebenmann

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!