26.04.2015 à 14:54

HooliganismeConfrontation entre des fans du FC Zurich et la police

Des centaines de fans du FC Zurich ont bravé une interdiction de stade pour aller soutenir leur équipe à Aarau samedi.

Les Zurichois se sont rendus à Aarau protester contre l'interdiction de stade qui les frappe.

Les Zurichois se sont rendus à Aarau protester contre l'interdiction de stade qui les frappe.

Keystone

Plusieurs centaines de fans du FC Zurich se sont rendus samedi à Aarau pour soutenir leur équipe de football malgré une interdiction de stade. Quelque 300 d'entre eux ont été placés temporairement sous surveillance policière.

Les Zurichois se sont rendus à Aarau pour marquer leur désaccord avec l'interdiction qui les frappe. La décision a été prise par la police argovienne avec le ministre cantonal de la justice Urs Hofmann.

Dès samedi midi, les fans ont occupé la place de parc à côté du stade du Brügglifeld. La police les a alors encerclés et leur a intimé l'ordre de quitter les lieux. Une partie a accepté de partir et a été reconduite à la gare sous escorte tandis qu'une majorité a décidé de résister passivement.

Après le début du match en début de soirée, la police a commencé à évacuer les supporteurs. Elle a pris leur identité et les a laissé repartir, soit par train soit en voiture au cours de la soirée, a indiqué Roland Pfister, porte-parole de la police cantonale.

Manifestation pacifique

Les fans n'auraient pu en effet être maintenus que 24 heures en détention. Ils se sont en outre comportés pacifiquement tout au long de leur action, a ajouté le fonctionnaire de police. Lors des contrôles d'identité, le ministère public cantonal a également été mobilisé pour vérifier si des infractions avaient été commises. Aucune personne n'a été placée en détention provisoire.

La police cantonale argovienne avait ordonné jeudi la fermeture du secteur réservé aux fans du club visiteur dans le stade du FC Aarau. Selon elle, le match de samedi entre l'équipe locale et le FC Zurich présentait trop de risques de débordements. C'est la toute première fois qu'une telle décision était prise par la police en Suisse.

Tour de vis

Jusqu'à présent, ce type de décision revenait aux clubs. Le FC Aarau avait ainsi refusé en juillet 2014 la venue des supporteurs bâlois après que ceux-ci eurent perturbé un match avec des pétards et des engins pyrotechniques et cherché la bagarre avec des fans argoviens deux mois auparavant.

Le club et le canton d'Argovie avaient annoncé au début de l'année qu'ils étaient prêts à sévir contre les hooligans. Parmi les mesures retenues figurent les interdictions de stade ou de périmètre de même que l'obligation de s'annoncer. Ce tour de vis a été motivé après diverses attaques des fans du FC Bâle et d'autres incidents.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!