Élections fédérales: Conseil des États: Pascal Broulis se lance dans la course

Publié

Élections fédéralesConseil des États: Pascal Broulis se lance dans la course

L’ex-conseiller d’État vaudois annonce ses ambitions fédérales, en voulant succéder à Olivier Français. Il trouvera sur sa route Jacqueline de Quattro.

par
Eric Felley
L’ancien chef des Finances du canton de Vaud, Pascal Broulis.

L’ancien chef des Finances du canton de Vaud, Pascal Broulis.

Vanessa Cardoso/24 heures

Après l’annonce de la conseillère nationale Jacqueline de Quattro la semaine dernière, c’est l’ancien chef des Finances du canton de Vaud, Pascal Broulis, qui annonce ce mardi sa candidature à la succession d’Olivier Français (PLR/VD) au Conseil des États, en octobre 2023. Selon le quotidien «24 heures», le PLR vaudois ne s’attend pas à d’autres candidatures. Le PLR devra donc trancher entre les deux lors d’une assemblée prévue le 8 décembre prochain.

Le retour du duo Broulis-Maillard?

Âgé de 57 ans, Pascal Broulis a siégé vingt ans au Conseil d’État vaudois, en tant que responsable des Finances. Il a quitté ce poste le 30 juin 2022. Durant son mandat, il a longuement collaboré avec le socialiste Pierre-Yves Maillard (PS/VD), avec lequel il a mené une politique de «compromis à la vaudoise» pour faire passer ensemble des réformes fiscales et sociales. Le duo a été surnommé par une contrepèterie: Brouillard et Malice.

S’il est choisi par le PLR, Pascal Broulis va donc retrouver sur sa route Pierre-Yves Maillard, qui est candidat sur la liste de gauche avec l’écologiste Raphaël Mahaim (V/VD), qui revendique le siège laissé vacant par Adèle Thorens.

Ton opinion

27 commentaires