12.10.2017 à 13:38

FootballConstantin-Fringer: la chronologie du feuilleton

Des différents entre Rolf Fringer et le président du FC Sion à la sanction de la SFL, rappel chronologique des faits.

par
Mathieu Roduit (avec ATS)
1 / 7
Directeur sportif du FC Lucerne, Rolf Fringer dénonce les méthodes de Constantin pour recruter l'attaquant Marco Schneuwly.

Directeur sportif du FC Lucerne, Rolf Fringer dénonce les méthodes de Constantin pour recruter l'attaquant Marco Schneuwly.

Keystone
Le mercredi 20 septembre, l'ancien sélectionneur suisse critique la politique menée par Christian Constantin.

Le mercredi 20 septembre, l'ancien sélectionneur suisse critique la politique menée par Christian Constantin.

Keystone
Le lendemain, à la fin du match Lugano-Sion, Christian Constantin assène un coup de pied et deux claques à Fringer, consultant de Teleclub

Le lendemain, à la fin du match Lugano-Sion, Christian Constantin assène un coup de pied et deux claques à Fringer, consultant de Teleclub

Capture d'écran Teleclub

2015. Alors directeur sportif du FC Lucerne, Rolf Fringer n'avait pas été tendre au sujet de Christian Constantin, qui convoitait déjà l'attaquant Marco Schneuwly. «Ce que Monsieur Constantin a fait ne se fait tout simplement pas. Quand on s’intéresse à un joueur, on s’adresse d’abord à son club. Il y a des règles à respecter lorsqu'un joueur est sous contrat», avait lâché l'ancien sélectionneur national.

20 septembre 2017. Deux ans ont passé et les relations entre le président du FC Sion et Rolf Fringer ne sont pas améliorées. Entre-temps, Marco Schneuwly a signé en Valais et Rolf Fringer a été embauché comme consultant à Teleclub.

Lors d'une interview, le Zurichois critique véhément la politique menée par Christian Constantin. «Ça fait longtemps que je suis dans le monde du football et on entend toujours que CC est une bonne chose pour la Ligue, c’est un bon client pour la presse de boulevard, mais maintenant je dois dire que tout ça devient ridicule», explique-t-il.

«Saison après saison c’est la même chose. Toute l’attention est focalisée sur lui et à la fin c’est de toute façon ces pauvres entraîneurs qui trinquent», ajoute-t-il.

21 septembre 2017. Les récents propos de Fringer ont ravivé la colère de Constantin. Alors que le FC Sion se déplace au Cornaredo pour y affronter Lugano, le président valaisan laisse jaillir ses émotions à la fin du match. Il assène un coup de pied dans l'arrière-train et une paire de claques à Rolf Fringer.

Quelques minutes plus tard, Christian Constantin confirme les faits à l'antenne de Teleclub. Son fils, Barthélémy Constantin, également directeur sportif du club, aurait proféré des menaces de mort à Rolf Fringer.

22 septembre 2017. Christian Constantin réunit la presse à la Porte d'Octodure. Le président du FC Sion déclare vouloir porter plainte contre Rolf Fringer pour atteinte à la personne et pour diffamation. Il laisse entendre qu'il ne craint rien de la Swiss Football League.

12 octobre 2017. Trois semaines après les faits, la Commission de discipline de la Swiss Football League prononce son jugement à l'encontre de Christian Constantin. Le boss du club valaisan écope d'une interdiction de stade pendant 14 mois et d'une amende de 100 000 francs.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!