11.09.2020 à 16:07

FootballConstantin: «Le dossier Hoarau est sur la table»

Les Valaisans ont rendez-vous à Schötz pour les 16es de finale de la Coupe de Suisse. Pour jeter les bases d’un nouveau départ.

von
Daniel Visentini
Le président Christian Constantin sera à Schötz ce samedi, pour la Coupe de Suisse. Pour lancer la saison du FC Sion, il l’espère.

Le président Christian Constantin sera à Schötz ce samedi, pour la Coupe de Suisse. Pour lancer la saison du FC Sion, il l’espère.

KEYSTONE

Ce n’est peut-être qu’un match de Coupe, un seizième de finale contre Schötz, un club lucernois de 1re Ligue dont le FC Sion devrait prendre la mesure ce samedi en fin d’après-midi, mais pour les Valaisans, ce premier saut dans l’exercice 2020-2021 a le parfum double du passé et du présent.

Le passé d’abord. C’est cette saison affreuse que Sion a traversée en tremblant jusqu’au bout ou presque, presque menacé de relégation directe au plus mal de son parcours, si souvent tourmenté par la place de barragiste, sauvé finalement grâce notamment à un Pajtim Kasami qui n’est plus là.

«Je cherche encore trois ou quatre joueurs. Un défenseur, un ou deux milieux, un attaquant»

Christian Constantin

De cette trajectoire, si éloignée de ses aspirations, Christian Constantin ne veut garder que le positif sans éluder le négatif. «Lors du premier et du quatrième tour, nous sommes parmi les meilleurs, rappelle-t-il. Mais sinon, c’était catastrophique. Avec la même équipe pourtant. En Coupe, nous sommes éliminés en demi-finale contre YB en prenant deux buts dans les ultimes secondes, après avoir égalisé. Mais voilà, il faut regarder ce qui nous attend maintenant.»

Bien recommencer

Maintenant, c’est le présent de cette reprise, qui commence donc par un match de Coupe où Sion est favori. «Sans doute, admet Constantin, mais c’est toujours dangereux si nous ne parvenons pas à faire rapidement la différence.» La Coupe d’abord, le championnat dans une semaine, l’idée de bien recommencer contre Schötz, puis dans la saison, avec le nouvel entraîneur, Fabio Grosso.

«Oui, c’est important, assure le président valaisan. Les points qui sont faits au début ne sont plus à faire, je n’ose imaginer où nous serions aujourd’hui si nous n’avions pas été performants lors du premier tour de la saison passée. Cela donne aussi un élan, même si nous n’avons pas su en profiter il y a un an. Mais je sais aussi qu’un championnat n’est pas l’autre, que c’est quelque chose de nouveau qui commence.»

Encore quatre joueurs?

À quoi va ressembler le FC Sion cette saison? Plus d’humilité dans les ambitions? Christian Constantin ne tire pas de plans sur la comète. Pas encore en tout cas. En l’état, il perd Bastien Toma (direction Genk), Lenjani et Kasami. «Les deux premiers n’ont pas beaucoup joué sur la fin de la saison, lance le président. Kasami oui, mais nous avons Serey Die et Karlen qui peuvent désormais jouer.»

On se doute bien que Constantin ne s’arrêtera pas là. «Je cherche encore trois ou quatre joueurs, oui, admet-il. Un défenseur, un ou deux milieux, un attaquant.»

Concernant l’attaque, il y a un nom qui circule dans toute la Suisse: celui de Guillaume Hoarau. Le buteur d’YB est sur le marché et il veut rester en Suisse, inutile de préciser que Sion a les yeux grands ouverts. Et plus que ça.

Il a mangé avec Hoarau

«J’ai mangé avec Guillaume vendredi passé, précise Constantin. C’était très sympathique.» Seulement sympathique? «Nous avons parlé de tout. Le dossier Hoarau est sur la table, mais pas encore au point d’annoncer quoi que ce soit pour l’instant.» La piste est chaude, néanmoins.

En attendant, Sion se concentre sur Schötz. Ce samedi. Pour jeter les bases d’un championnat qui reprendra la semaine suivante.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
37 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Dwayne Elizondo Mountain Dew Herbert Camacho

12.09.2020 à 22:28

Une vraie cour d'école par ici, ça tombe bien j'ai besoin de vos voix, votez pour moi!

Elodie

12.09.2020 à 10:06

Hockey sport de mecs, foot sport de tantes.. 🤷‍♂️

Cricri

12.09.2020 à 10:04

Triste tintin n'a toujours rien compris ça changera jamais sauf si....