Football - Constantin: «Le problème, ce n’est pas Vaduz, c’est nos points»
Publié

FootballConstantin: «Le problème, ce n’est pas Vaduz, c’est nos points»

Le président du FC Sion, désormais lanterne rouge du championnat de Super League, a promis de «faire les yeux noirs» ces prochaines semaines.

par
Renaud Tschoumy
Christian Constantin: «Il doit y avoir une prise de conscience et je suis aussi là pour faire passer un message.»

Christian Constantin: «Il doit y avoir une prise de conscience et je suis aussi là pour faire passer un message.»

Freshfocus

En s’imposant lundi après-midi à Bâle (2-1), le FC Vaduz a mis le FC Sion dans une situation plus qu’inconfortable, au lendemain de la défaite sédunoise face à Young Boys (0-3). Voilà désormais le club valaisan seule lanterne rouge du classement de Super League, avec trois points de retard sur l’équipe du Liechtenstein. Le président sédunois Christian Constantin monte aux barricades.

Christian Constantin, quelle est votre réaction au lendemain de la victoire de Vaduz?

Le problème, ce n’est pas Vaduz, c’est nos points. Vaduz, c’est la deuxième meilleure équipe de cette année civile, je n’ai même pas été surpris par sa victoire à Bâle. De notre côté, il va falloir qu’on change les mentalités avec urgence. Mes joueurs sont très sympathiques, mais c’est comme s’ils ne se rendaient pas compte de la situation. Pourtant, les faits sont là: aujourd’hui, on est relégués. On doit donc se mettre dans un esprit commando pour les neuf derniers matches de la saison.

Dimanche prochain, vous disputerez un match de la peur à Vaduz. Avez-vous prévu une préparation spéciale?

Non, on partira à la veille de la rencontre, comme chaque fois que nous jouons à l’extérieur. Mais il n’y aura pas de stage particulier. Nous aurons des discussions durant la semaine, bien sûr, mais j’attends simplement de la part de chacun de mes joueurs qu’il fasse les efforts nécessaires au moment où il doit les faire. Sans quoi, on va passer à la trappe.

En quoi votre présence présidentielle va-t-elle se manifester?

Je vais commencer à faire les yeux noirs et ne plus laisser d’espaces à personne. Tout le monde doit se focaliser sur cette action commando. Il n’est pas normal que cette équipe ne totalise que cinq victoires, dont une obtenue avec moi comme coach alors que je n’avais rien à foutre là (sic!)

En une victoire, votre équipe peut néanmoins revenir à la hauteur de Vaduz…

Peut-être, mais encore une fois, Vaduz n’est pas le problème. Je ne me fais aucun souci pour le FC Vaduz. Avec le rythme qui est le sien, il se sauvera sans problème. Les Liechtensteinois ne montrent aucun signe de fragilité et ils gagnent les matches qu’il faut. Quand on réussit à faire cela dans la durée, on ne coule pas.

«Je remarque que chacun de mes gars est un peu en dessous de ce qu’il peut ou doit montrer»

Christian Constantin, président du FC Sion

Le FC Sion, par contre…

(Il coupe) … doit en faire plus, tout simplement. Si je fais un bilan aux trois quarts de la saison, je constate que je n’ai pratiquement pas un joueur qui réalise un bon championnat. Je ne vais pas entrer dans les critiques individuelles, mais je remarque simplement que chacun de mes gars est un peu en dessous de ce qu’il peut ou doit montrer. Il faut donc que tous se réveillent. Il doit y avoir une prise de conscience et je suis aussi là pour faire passer un message.

Vous avez déjà vécu ce genre de situation par le passé…

J’ai connu d’autres saisons de m..., c’est vrai. Pas plus tard que la dernière, où mon équipe avait moins de points que cette année à pareille époque. Elle avait eu besoin de faire 15 points pour s’en sortir. Et cette année, il faudra faire la même chose, voire plus. On vit un championnat pas normal, où il n’y aura peut-être qu’une dizaine de points entre le deuxième et le relégué. Et à mon avis, il faudra arriver à un minimum de 40 points pour se sauver. La barre est placée encore plus haut cette année, ce ne sera donc que plus difficile de se sortir d’affaire.

Vous dites être convaincu que Vaduz s’en sortira.. Qui visez-vous, alors? Les équipes classées juste devant, Lucerne ou Saint-Gall par exemple?

Je ne vise personne en particulier, je vise des points pour mon équipe. C’est la seule chose qui compte dans la situation qui est la nôtre aujourd’hui.

Votre opinion